Menu

Histoire   Publié

Maroc : Le religieux Benhamza tire à boulets rouges sur les revendications des Amazighs

Mustapha Benhamza, le président du conseil des oulémas d'Oujda, un religieux très connu au Maroc, a dénoncé dans un enregistrement audio les revendications des associations amazighes, appelant à une officialisation de leur langue. Le religieux a estimé que ce genre d’appel est l’œuvre de personnes «en état de faillite intellectuelle» qui mettent en péril la stabilité du royaume.

Temps de lecture: 2'
Mustapha Benhamza, président du Conseil régional des oulémas à Oujda / Ph. icimleiden.nl

Le religieux Mustapha Benhamza s’attire les foudres des associations amazighes. Dans un enregistrement audio de neuf minutes posté sur YouTube, il a dénoncé les revendications des associations berbérophones appelant, depuis l’adoption de la constitution de 2011, à la promulgation d’une loi organique pour l’opérationnalisation de l’officialisation de leur langue.

Ne faisant pas dans la dentelle, le président du conseil des oulémas d'Oujda et fils du chef spirituel de la zaouïa Boudchichie a accusé les différents mouvements amazighs de mettre en péril la stabilité du royaume et de «gaspiller du temps» dans des débats stériles. Il a également mis en garde contre un scénario à la rwandaise au Maroc, craignant un conflit entre les composantes ethniques et linguistiques de la société similaire à celui qui avait opposé les Hutus aux Tutsis en 1994.

«Langue des Chikhates»

Mustapha Benhamza s’est moqué de l’ensemble des doléances des Amazighs. Selon lui, ils ne pensent qu’à «regarder des pièces de théâtre et écouter des chansons dans leurs dialectes» que de penser aux «choses sérieuses, tel l’emploi ou l'enseignement». «Que vont-ils faire avec cette langue si ce n’est d’entonner des chansons de "Chikhates" à longueur de journée ? Mais ils n’auront jamais une existence ni laisseront une trace dans l’Histoire» a-t-il lancé.

Continuant sa diatribe, il a affirmé que les Amazighs ne sont pas préparés pour faire face aux défis internationaux : «combien avez-vous de livres en amazigh sur la philosophie, les mathématiques ou la médecine ?». «Il n’ont que trois mots de récitations avec lesquels ils vendent les chansons des Chikhates». Le Alem a également concentré ses attaques sur le drapeau que brandissent les berbères marocains à l’occasion de sit-in, meetings ou lors de compétitions sportives.

Comme il fallait s’y attendre, l’enregistrement audio de Benhamza a suscité une levée de boucliers chez des associations amazighes. Le Réseau Azeta, qui réunit une centaine d’ONG, a dénoncé les propose de Benhamza, soulignant qu’il s’agit d’un acte de «violence verbale» qui a «dépassé les règles élémentaires de la bienséance».

Amazigh
Auteur : Ila ayne??
Date : le 22 juin 2016 à 19h59
la langue autre de celle du Coran est faite pour les chikhates et les charlatans qui n'ont rien compris au film qui se joue sous leur nez.Aucune fierté de leur foi . l'islam.

Je suis aussi berbère qu'eux mais depuis que mes arrières grands parents se sont convertis, il y a peut etre des siècles, alors Dieu merci j'essaye de comprendre l'islam par le biais du Coran,parole de Dieu en langue arabe.et coyez moi je suis très complexé, lorsque je suis coincé devant un hadith ou un verset que je ne comprend pas faute de connaissances suffisantes en langue arabe.

Alors au nom de mon islam en arabe je vous dis franchement, vos semblants de dialectes amazirobarbarian's vous pouvez les foutre ailleurs que dans l'esprit des gens éveillés. Reveillez vous.
La langue de ma fierté c'est celle utilisée pour enseigner l'islam dans la première université du globe qui enseignait l'islam et qui justement s'appelle Karawiyine.
Amazigh
Auteur : Ila ayne??
Date : le 22 juin 2016 à 19h06
Je suis berbère, mais je ne parle pas cette langue car ma mère n'est pas berbère. Mon cas est typique au Maroc.

Depuis que je pratique mon islam,je suis complexé pour ne pas maitriser la langue du Coran..

Je suis entierement ok avec le cheikh.A l'époque où, l'islam a besoin de ses défenseurs faute d'intellectuels qui maitrisent la langue arabe,vous croyez que je vais perdre mon temps à apprendre une langue sterile et encore moin faire ma prière sur des drapeaux berbères.Des tissus de mensonge . créés de toutes pièces pour nous ramener à l'âge de la pierre taillé
5
Je suis aussi berbère que n'importe quel marocain.Dont les grands pères se sont convertis à l'islam. Fière de l'être.

Le Coran n'est pas écrit en chleuh.il me faut 2 siecles ppour le comprendre. Alors ta langue amaziro berbere tu peut te la fourrer la où je penese.Franchement. a
wakwak mchina fiha
Auteur : mjelille
Date : le 02 mars 2016 à 16h38
Je me rappelle que tous le monde au Maroc parlait avec tout le monde sans préjugé. Maintenant tout le monde devient de plus en plus susceptible. Moi amazigh moi arabe, moi rifi moi sahraoui... Avant au marché pour ne pas dire au souk tout ce monde se réunit et échange avec plaisir et profit leurs marchandises et boivent un thé et rentrent chez eux en paix.
Maintenant je sens que des idées venant d'ailleurs veulent créer la discorde entre nous marocains. Faisons attention, et restons comme nos parents et nos ancêtres. Je veux laisser mes enfants vivre dans un Maroc où tout les marocains sont des frères comme des siècles passés.
Vive le Maroc avec sa diversité. c'est notre richesse.
Vous avez dit Racisme ...
Auteur : 3akh3oukh
Date : le 02 mars 2016 à 15h09
Qu'attendre d'un héritier de la pensée sectaire ? N'est-il pas descendant d'un Gourou d'une secte qui met son maître au degree de Divin ?

On se demande surtout si les disciples de tells confréries disposent d'un iota de presence d'esprit ?

C'est immonde, arriéré, raciste. Bref, c'est le sommum de la bêtise !
Dignité au nom de Dieu ?
Auteur : moss_26176
Date : le 02 mars 2016 à 11h47
Le problème c'est que celui que tu ne considères pas comme un Alime est un fonctionnaire d'etat bien payé par notre argent à dire des conneries et à nos insulter, sans parler de l'image qu'il donne de message du Dieu. La rancune n'a rien à voir la dont, c'est une question de dignité d'être humain, les arabes devrait être les premiers à réfuter ce genre du personnage, s'ils étaient des bons musulmans bien sûr, mais je ne dirais pas plus par principe, on sait tous ce qu'il en est....
L'islam nos incite à ne jamais accepter l'humiliation ne serait-ce qu'à avec le coeur, que chacun prend ses responsabilités devant Dieu. les temps où on gobait que la langue arabe était l'unique langue de Dieu et du paradis sont fini.

Dernière modification le 02/03/2016 11:48
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com