Menu

Article

Reconquista : Après les juifs d'Espagne, les musulmans demandent aussi réparation

En décembre dernier, Madrid décidait d’accorder la nationalité espagnole aux juifs séfarades victimes de la Reconquista. Les descendants des musulmans expulsés d’Espagne n’étaient par contre pas concernés. Aujourd’hui, les Morisques réclament eux aussi réparation, dénonçant une mesure sélective, voire raciste de la part du gouvernement Rajoy.

Publié
Débarquement des Morisques au port d'Oran (1613, Vicente Mestre), Fundación Bancaja de Valencia (Wikipedia)
Temps de lecture: 2'

«L’Etat espagnol a accordé aux juifs séfarades le droit de jouir de la nationalité espagnole. Il devrait reconnaitre ce même droit pour le reste des expulsés, les Morisques. Sinon, sa décision serait sélective, pour ne pas dire raciste», a déclaré Najib Loubaris, président de l’Association La Mémoire des Andalous, rapporte l’agence de presse espagnole EFE.

En effet, le gouvernement espagnol a décidé en décembre dernier d’octroyer la nationalité aux juifs séfarades, dont de nombreux Marocains, expulsés du royaume ibérique, pour avoir refusé de se convertir au christianisme après la Reconquista. Le 7 février dernier, Madrid a approuvé la modification du Code Civil permettant la mise en œuvre de cette mesure. Cependant, les juifs n’ont pas été les seules victimes. De nombreux musulmans, aussi victimes de l'Inquisition, avaient été chassés d’Espagne en 1610, trouvant refuge au Maroc en grande majorité, mais aussi en Algérie et en Tunisie. Aujourd’hui, d’après M. Loubaris, près de 600 familles vivent dans différentes villes du royaume chérifien, mais principalement à Tétouan, Rabat et Fès où elles avaient été reçues après leur expulsion.

Reconnaissance de la mémoire historique

Pour l’Association La Mémoire des Andalous, la décision de l’Espagne de naturaliser certaines victimes de la Reconquista est «très positive», dans la mesure où le pouvoir ibérique reconnait avoir mal agis envers ses citoyens, il y a de ça plusieurs siècles. Mais, l’exclusion des musulmans biaise cette bonne initiative selon l’association.

D’après M. Loubaris, certains morisques ont récemment entrepris des démarches individuelles pour réclamer leur droit à la nationalité espagnole. Ils ont même écrit, à ce sujet, au roi Juan Carlos. Ce qui importe aujourd’hui à l’association, indique son responsable, n’est pas la naturalisation pour la naturalisation, mais plutôt la reconnaissance de la mémoire historique des morisques. Bien que n’ayant plus l’espagnol comme langue usuelle, précise-t-il, les morisques ont gardé le style de vie, les traditions culinaires et vestimentaires d'origine.

Les autorités espagnoles n’ont pas encore réagi à cette réclamation, tout à fait légitime. Il faut noter que le roi Juan Carlos s’était déjà excusé auprès des juifs sépharades, sans le faire auprès des musulmans. En octroyant le droit à la nationalité aux juifs séfarades, Madrid poursuit aussi des intérêts économiques, dans la mesure où cela lui permettrait d’attirer plus de touristes en provenance d’Israël. Mais dans une affaire aussi historique, la justice et l’équité dans le traitement des victimes devraient être une priorité.

...et les envahisseurs de la Palestine?
Auteur : drib
Date : le 25 mai 2015 à 16h16
Il faut aussi que les juifs qui ont envahi et colonisé la Palestine quittent ce territoire pour retourner dans leurs pays d'origine et avec leur nationalité d'origine?!?! et sans indemnisation ni quoi que ce soit. Et là ils ne sont en Palestine que depuis 67 ans.Et ils refusent aux palestiniens expulsés par le feu et le sang,le droit au retour dans leurs maisons confisquées par des juifs venus d'Europe et d'ailleurs,et même d'Ethiopie!
oui
Auteur : hyayna
Date : le 12 avril 2014 à 13h24
je me doutais bien que les andalous etais de pur Marocains comme les berbere et les Arabes
pas vrai
Auteur : Mouade
Date : le 12 avril 2014 à 00h44
Etant un morisque je ne suis pas intéressé par l'obtention de la nationalité, et je trouve que le gouvernement espagnole ne cherche qu'à tisser des relations avec les juifs ( puissance mondiale qui peut les aider à surmonter leur crise ). Au lieu d'attendre leur réaction on doit à l'avance refuser toute proposition comme on l'a fait avec l'union du golf. On doit aussi tenter de reprendre sebta et mlilia
double erreur
Auteur : hyayna
Date : le 19 février 2014 à 21h00
dans ce cas les juifs sont des collabo car ils on aider les Arabes a coloniser l'espagne, voila commen je balaye d'un revers de manche vos propos
Erreur
Auteur : jpryf
Date : le 19 février 2014 à 17h24
Ou alors je ne comprends plus rien a l'histoire mais il me semble que le cas des juifs et des andalous d'Afrique n'est tout de même pas le même! Les juifs étaient dans le pays en tant que résidant depuis des siècles mais ne l'avaient pas envahi et gouverné. les andalous d'Afrique sont des envahisseurs par la force. On peut et on doit admirer ce qu'ils on apporté a l'Espagne mais on ne peut gommer le fait que c'étaient ce qu'on appellerait aujourd’hui des colons!C'est dans le fond comme si les français d'Algérie demandaient a être indemnisé pour avoir été conduit au départ d'Algérie!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com