Menu

Article

Juifs séfarades : L’Espagne leur offre la nationalité, des milliers de Marocains concernés

La nationalité espagnole pour les juifs séfarades est le «cadeau» que s’apprête à offrir l’Espagne aux victimes de la Reconquista. Les quelques milliers de Marocains de confession juive sont éligibles. En revanche, les musulmans ne sont pas concernés par cette largesse, un devoir de mémoire amnésique.

Publié
La capitulation de Grenade, par Francisco Pradilla y Ortiz
Temps de lecture: 2'

Madrid s’apprête à accorder la nationalité espagnole à tous les descendants des juifs séfarades expulsés de son territoire en 1492, indiquait hier Diario Siglo XXI.com. Le groupe des députés du parti populaire, appartenant à la majorité, vient de déposer en ce sens une proposition de loi au Congrès.

Les amis du Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, croient qu'actuellement l’heure est propice à réparer une injustice qui remonte à plus de cinq siècles. A cette époque les rois catholiques (Ferdinand et Isabelle) avaient accordé, par le biais du décret de l’Alhambra, un délai de quatre mois (de mars à avril 1492) aux juifs pour se convertir au christianisme ou quitter le territoire. La majorité avait préféré l’exil en grande partie vers le Maroc.

Des considérations économiques sont en jeu

L’initiative des députés du PP vise essentiellement à renouer avec une population de l’Espagne d'avant la «Reconquista». Les Séfarades sont connus pour leur «loyauté» envers l’Espagne, souligne la proposition de loi. Des intérêts économiques et touristiques sont, également, en jeu. Sachant que le Maroc reçoit chaque année entre 40 à 50 milles touristes en provenance d’Israël, notamment des juifs séfarades lors de commémorations de fêtes religieuses. L’Espagne, avec son expérience touristique, peut en tirer des avantages.

En ces temps de crises, toute nouvelle entrée de devises est la bienvenue. D’autant que le Portugal, le voisin et le grand rival, comme le mentionne le texte des députés du PP, a déjà accordé la nationalité aux juifs séfarades ayant trouvé refuge, momentanément, dans ce pays après leur expulsion d’Espagne.

Juan Carlos s’est déjà excusé auprès des juifs mais pas des musulmans

Cette nouvelle proposition de loi de la part des députés du parti populaire s’inscrit dans un processus de rapprochement entre l’Espagne et Israël, initié avec l’instauration de la démocratie chez le voisin du Nord. Le roi Juan Carlos a déjà présenté ses excuses aux juifs séfarades pour les exactions qu’ils avaient subies lors de l’inquisition.

En revanche, le monarque n’a pas exprimé, jusqu'à présent, le moindre regret envers la communauté musulmane, chassée sans ménagement de l’Andalousie en 1492. Deux poids deux mesures et un devoir de mémoire partiel.

En vue de réparer cette nouvelle injustice, José Antonio Perez Tapias, député du PSOE, s’était mobilisé, en 2009, pour que la chambre basse adopte une proposition de loi, non-contraignante pour l’Etat espagnol reconnaissant les crimes subis par les Mauresques. Sa démarche a connue le succès, une victoire symbolique. Lors de l'examen du texte de Tapias, les députés du PP s'étaient, par contre, totalement opposés à l'initiative.

?
Auteur : ElChamali
Date : le 20 décembre 2013 à 14h06
Nous n'écrivons pas de thèse ici. Obligé de grossir le trait pour se faire comprendre.

Et t'inquiète que les politiques capables de proposer ce genre de loi ne cherchent pas plus loin que les généralités dont je parle.

Il faut accepter de se remettre en question parfois. D'ouvrir les yeux, de se voir tel que nous sommes qualités comme défauts.

Et oui, c'est des généralités, oui c'est pas 100% des marocains ou des juifs, mais c'est globalement
Le ridicule ne tue pas
Auteur : Casasurseine
Date : le 19 décembre 2013 à 19h04
A force de grossir le trait,de pousser lles clichés sur les uns ou les autres,ta prose en devienh...nulle et non avenue.
Limite raciste,islamophobe,antisémite.
Marocain un jour Marocain toujours !!!
Auteur : MoroccanPatriots
Date : le 19 décembre 2013 à 17h41
Les marocains toutes confessions confondues doivent garder leur nationalité revenir au pays participer à l'évolution de leur pays.Il faut préparer la pop marocaine au retour des marocains juifs dans leur pays.
Nous en avons un!
Auteur : ALISTRONG
Date : le 18 décembre 2013 à 16h28
Prenez Chabat s'il vous plait, prenez le, donnez lui la nationalité espagnole.
On ne veut plus le voir, même en peinture.
Et faite de lui, ce que vous en voulez.
Mettez le dans un ministère pour mettre le pays encore plus en faillite.
loi espagnole concernant les juifs sépharades
Auteur : Neptune 1
Date : le 18 décembre 2013 à 10h27
Les juifs sépharades, du moins leurs descendants se sont volontairement et depuis longtemps tournés vers Israël et ont quitté le Maroc ...
Une loi Espagnole qui frise le ridicule 5 siècles après .....
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com