Menu

Article

4 homosexuels condamnés au Maroc : L’ambassadeur des Pays Bas « attristé »

Gérard Strikker, l'ambassadeur des Pays Bas au Maroc se dit «attristé» par la condamnation de 4 hommes, en mai, pour homosexualité au Maroc. Il estime que la criminalisation de l'homosexualité est un «anachronisme».

Publié
Lors de la réception nationale des Pays Bas à Rabat : Lahcen Daoudi, Ron Strikker (Ambassadeur néerlandais), Abdellatif Maâzouz. /DR AmbaPaysBas
Temps de lecture: 2'

«Je suis attristé par le fait que les autorités marocaines ont récemment condamné deux couples homosexuels (à Temara et à Souk al Arbaa) à des peines de prisons, allant jusqu’à trois ans de prison ferme», indique l’ambassadeur des Pays Bas au Maroc, Gérard Strikker, dans un communiqué publié via Facebook, aujourd’hui, vendredi 24 mai. Il fait référence aux deux condamnations pénales successives et récentes contre 4 hommes pour homosexualité, près de Rabat.

Un premier couple a été condamné, le 6 mai, à Souk Al Arbaa, à 3 ans d’emprisonnement et 1000 dirhams d’amende pour avoir entretenu, pendant 10 ans une relation homosexuelle. Le second couple, dont la condamnation est intervenue le 20 mai, après la médiatisation des premiers et après la journée internationale de lutte contre l’homophobie, a été condamné à, Temera, à quatre mois de prison ferme.

Anachronisme

«Les peines de prison vont même, à mon avis, à l’encontre du premier article de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, qui statue que «tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits»», ajoute l’ambassadeur dans son communiqué. Ces peines ont été réalisées en application de l’article 489 du Code pénal marocain dont le texte précise : «est puni d’emprisonnement de six mois à trois ans et d'une amende de 200 à 1 000 dirhams, à moins que le fait ne constitue une infraction plus grave, quiconque commet un acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe».

«Pour moi, c’est un anachronisme que l’homosexualité soit toujours considérée comme un crime au Maroc, presque 25 ans après cette décision de l’Organisation Mondiale de la Santé de ne plus la considérer comme une maladie. […] J’espère qu’un jour, les homosexuels au Maroc seront acceptés comme des citoyens à part entière, qui ne sont ni malades, ni criminels», se permet même d’ajouter l’ambassadeur.

Dans le contexte marocain, son communiqué est assez audacieux étant donnée sa position politique, puisqu’il représente les Pays Bas au Maroc, et alors que les deux pays sont aux prises avec une affaire délicate : la suppression des allocations aux MRE des Pays Bas. Il donne directement son opinion sur une décision de justice et même sur un article du code pénal marocain.

 «Non» à l’homophobie!

Cette prise de position fait écho aux interventions de l’ambassade des Pays Bas, le 17 mai, pour la journée internationale de lutte contre l’homophobie. Sur Facebook, elle a écrit : «à cette occasion nous souhaitons réaffirmer l’importance de lutter contre les violations des droits de l’homme fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre et l’engagement des Pays-Bas dans ce combat. Nous disons «non» à l’homophobie!»

L'ambassade indique également qu’elle «est fière d'avoir pu apporter son soutien à la lutte contre l'homophobie au Maroc, à travers une exposition à l'Institut Néerlandais.» Cette exposition de photographie était organisée par le Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (MALI) surtout connu pour ses actions coups de poing. Cet événement a connu la participation et le soutien de personnalités connues dans le monde de l’art et de la culture: Naïma Zitan, Lamia Berrada-Berca, Sonia Terrab, Jean Zaganiaris, Fatym Layachi et Hicham Tahir, rapporte Media24.

ne parlez pas de religion
Auteur : jjr-roman
Date : le 06 juin 2013 à 23h36
Mais, pourquoi tout le monde se référe a une religion? C'est une notion qui concerne l'individu soi-meme, et ça peut etre également compris du contexte des droits humains. Je pense que ceux qui abordent le pretexte de la religion, ils sont pas capable de tolerer les différences de societe. Il faut supporter et respecter les autres. Personne n'a le droit d'imposer son style de vie sur autrui.
STOP!!!!!!!!!!!!!!!
Auteur : asia01
Date : le 31 mai 2013 à 22h15
Oh,mon deu,qu'est-ce que il ne faut pas lire?Franchement les gars vous etes tous des porcs,beurkkk!
HOMOPHOBIE
Auteur : insoumis
Date : le 31 mai 2013 à 21h35
a :suceur de serpent

Cela devient inquietant, cet après midi en faisant une petite
sieste j'ai révê de toi

TU ETAIT UNE CHEVRE ET TU ME BROUTAI LA QUEU

est ce une prédilection, je crois qu'il y a de l'amour entre nous et mon petit serpent en frémis. A BIENTOT
@insoumis
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 31 mai 2013 à 14h17
Je vois que vous avez du mal à comprendre, c'est ce qui se passe quand on a un cul à la place d'un cerveau.

Je m'expliqque : je voulais dire que c'est vous le serpent qui crache son venin et qui a besoin d'être apprivoisé et dresssé pour que vous puissiez reprendre une vie normale et je ne parlais pas de votre petit ver qui sert à rien.

En ce qui concerne l'homosexualité, on n'a pas besoin d'une religion ou d'une science pour prouver que c'est une pratique perverse, tout simplement parce que le Bon Dieu nous a crée avec des organes qui exercent des fonctions particulières et précises et je n'ai pas besoin de vous expliquer le rôle attribué à l'Orifice extérieur du Rectum.
esclavagiste
Auteur : insoumis
Date : le 31 mai 2013 à 09h19

Le commentaire ci dessous n'est pas de moi et j'y répond.

La Mauritanie, la première ordonnance abolissant l'esclavage date de 1981.

Au Niger cette pratique est considéré comme un crime depuis 2003.

Arabie saoudite, l'abolition remonte a 1962.

Et pourtant la pratique est toujours d'actualité a ce jour


je suis désolé l'article ne vient pas de moi si vous contestez écrivé a l'auteur dans l'EXPRESS;

Pk vous me renvoyé encore a la FRANCE, je parle d'aujourd'hui en l'an 2013.

Vous attendez toujours l'intervention des autres Pays, et après vous crié "ingérence" OU ATTAQUE DE L'OCCIDENT CONTRE l'ISLAM, assumez vos responsabilités une bonne fois pour toute.

Je m'en fout des Papes ou autre, je parle de notre religions , de notre avenir, de nos comportements dans le monde actuel.

Si l'Islam est une chose, les Musulmans est une autre chose, alors ne parlez pas dans tous vos commentaires de l'Islam.

En définitif, si j'ai bien compris votre raisonnement, il ne faut pas mélanger Musulmans et Islam.

L'ISLAM est effectivement une religion parfaite, donc
chaque Musulmans doit se référé a l'ISLAM ou il change de religion.

Actuellement , pour moi on va tous directe en Enfer, puisqu'on ne respecte pas l'ISLAM.

La paille elle est dans l’œil du voisin, oui, mais la poutre est dans le notre.

Moi ce que je demande se sont des explications, que personne n'est capable de me donner autre que par des versets coraniques, trop facile comme réponse , je demande a tous les religieux que faite vous contre cela?
Et en premier au Marocains.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com