Menu

Economie Publié

BIM répond à Elalamy en affirmant que 85% de ses marchandises proviennent du Maroc

Temps de lecture: 1'
Un supermarché BIM au Maroc. / DR

Le groupe de distribution turc à prix réduit BIM a affirmé mercredi qu’il achète la plupart des produits localement au Maroc pour ses magasins implantés dans le royaume.

C’est ce qu’a déclaré le directeur financier de la société Haluk Dortluoglu, propriétaire des magasins BIM, cité par l’agence britannique Reuters, après que Moulay Hafid Elalamy a demandé à l’entreprise de porter la proportion de produits locaux à la moitié ou de fermer.

«Nous n'envoyons qu'environ 15% de nos produits vendus au Maroc depuis la Turquie. Le reste, 85%, sont achetés auprès de producteurs locaux», a assuré le responsable turc à Reuters. «Nous avons augmenté les achats auprès des producteurs locaux au Maroc au fil du temps et nous continuerons de le faire.»   

Le Maroc a déclaré avoir demandé à BIM d'augmenter la proportion des produits locaux qu'il vend dans le pays ou de faire face à une fermeture, a déclaré le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie numérique et verte, lors de son passage à la Chambre des représentants pour s’exprimer sur l’accord de libre-échange (ALE) conclu avec la Turquie en 2004. Il a ajouté que l'ouverture d'un magasin BIM entraîne la fermeture de 60 épiceries dans un même quartier. 

BIM emploie environ 3 000 personnes au Maroc, presque toutes marocaines, a également ajouté Dortluoglu. Reuters précise que les 500 magasins turcs au Maroc représentent environ 5% du chiffre d'affaires total de l’entreprise et rappelle que celle-ci a enregistré 29,7 milliards de lires (4,93 milliards de dollars) de chiffre d'affaires au cours des neuf premiers mois de 2019.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com