Menu

Transports Publié

Cherté des prix de la RAM : Le ministre du Tourisme élude la question au Parlement

Temps de lecture: 1'
Mohamed Sajid, ministre du Tourisme et du transport aérien, de l'artisanat et de l'économie sociale. / Ph. DR

A quelques semaines du retour des MRE au Maroc, un conseiller du PAM a posé ce mardi une question orale au ministre du Tourisme et du transport aérien, de l'artisanat et de l'économie sociale, portant sur la cherté des billets de la Royal Air Maroc. Il a surtout fait savoir que les Marocains du monde en sont les premiers concernés.

Dans sa réponse, Mohamed Sajid a commencé par aborder la «révolution et les développements» qu’a connus le secteur durant les dernières années, notamment après l’entrée sur le marché des sociétés low cost. Et d’enchainer en saluant les avantages que le Maroc a tirés de la signature en 2005 de l'accord sur l’open Sky.

Le ministre s’est appesanti sur ces deux points mais n’a évoqué que brièvement le cas de la RAM. «La compagnie nationale fait des efforts pour réformer son modèle économique, baisser ses charges et répondre, ainsi, à la concurrence», a-t-il déclaré.

Dans son droit de commenter la réponse de Sajid, le conseiller du PAM est revenu sur les problèmes des MRE avec la cherté des billets de la compagnie nationale, citant particulièrement le cas des résidents au Canada. Le parlementaire a, par ailleurs, mis en garde contre les conséquences de cette politique sur l’activité touristique au Maroc.

Mohamed Sajid a renoncé à répondre à l’élu du Tracteur.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com