Menu

Politique Publié

France : Mustapha Adib obtient gain de cause

Temps de lecture: 1'
Mustapha Adib, ex-capitaine de l’armée marocaine / Ph. DR.

Selon des informations annoncées par l’ex-capitaine de l’armée exilé, Mustapha Adib, ce dernier a obtenu gain de cause auprès du tribunal de grande instance de Paris contre Farid Keddara. Ainsi, celui-ci est mis en examen pour «injure publique envers un particulier» et condamné à une amende de 2 000 euros.

Celui que l’ex-membre des FAR présente comme «un agent des renseignements extérieurs marocains (Direction générale des études et de la documentation – DGED)» se présentait en tant que «Farid Menebhi», dans des publications où, selon le plaignant, «il insultait des opposants marocains et des militants». Ce dernier indique que le mis en examen a désormais l’interdiction de publier sur Le Nouvel Observateur en utilisant son nom de prêt, après que le magazine a été condamné à verser des indemnités à Mustapha Adib par décision de justice.

Par ailleurs, Mustapha Adib soutient que «Farid Menebhi» n’est pas un parfait inconnu, puisque «son nom figure sur les documents fuités par Criss Coleman, où l’homme recevait des instructions directes de Yassine Masouri», directeur de la DGED. Le plaignant se félicite ainsi de cette décision de justice, ajoutant que «d’autres pseudo-journalistes attendent leur tour».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate