En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X


Politique Publié

Mauritanie : Ould Abdel Aziz tient à commémorer les fêtes du Polisario

Le président mauritanien se saisit de toutes les occasions qui se présentent à lui pour adresser des messages aux autorités marocaines. Alors qu’il dépêchait, le 25 décembre, une délégation militaire pour prendre part à un exercice armé du Front Polisario, Mohamed Ould Abdel Aziz a reçu deux émissaires du Front, le 27 février et le 10 mai qui sont des dates «symboliques» pour le mouvement de Ghali.

Temps de lecture: 2'
Le coordinateur du Front avec la MINURSO, M'Hamed Khadad, reçu par le président mauritanien, le 10 mai 2018. / Ph. Agence mauritanienne d'information

A sa manière le président mauritanien tient à commémorer les fêtes du Front Polisario. Mohamed Ould Abdel Aziz choisit des dates ayant une forte symbolique chez la direction du mouvement séparatiste pour accorder des audiences à ces émissaires venus directement des camps de Tindouf.

Cette année, l'homme fort à Nouakchott s'est réuni, le 27 février dernier au palais présidentiel, avec l'ancien «Premier ministre», Abdelkader Taleb Oumar qui occupe actuellement le poste de représentant du Polisario à Alger. Une date qui marque en effet l’auto-proclamation de la «RASD» en 1976. Hier, il recevait le coordinateur du Front avec la MINURSO, M'Hamed Khadad, sachant que le 10 mai coïncide avec la création du Front Polisario en 1973 à Zouirate en Mauritanie.

Un Timing des audiences qui ne serait pas innocent

Les deux émissaires reçus, depuis le début de 2018, par Mohamed Ould Adel Aziz étaient porteurs de messages écrits de Brahim Ghali. Le montage scénographique des deux audiences est le même. Il se caractérise par une réunion en tête-à-tête avec le président, appuyée par une photo au cours de laquelle Mohamed Ould Abdel Aziz semble lire attentivement la lettre, et se conclut par une déclaration du représentant du Polisario à l'agence mauritanienne d'information. Déclaration qui à chaque fois loue l'excellence des relations entre «les deux peuples» et la «convergence des idées entre les deux leaders».

Néanmoins, le timing de ces audiences est tout sauf innocent. Outre sa forte teneur symbolique pour la direction du mouvement séparatiste, il permet surtout au chef de l'Etat du voisin du sud d'adresser à son tour des messages au royaume. Une carte entre ses mains pour exiger des autorités marocaines d'accorder une attention toute particulière à ses demandes d’extrader ses opposants installés au Maroc ou, du moins, à les pousser à quitter le royaume. Et tant qu'il n'aura pas obtenu satisfaction, il y a de fortes chances que Mohamed Ould Abdel Aziz continue sur la même voie.

Pour rappel, ces deux audiences (27 février et 10 mai) étaient précédées par la présence d'une forte délégation militaire mauritanienne lors d'un exercice des milices du Polisario organisé le 25 décembre 2017 dans la zone tampon d'Agounit.

61 commentaires
Itwasntme
Date : le 14 mai 2018 à 11h52
@brakna, Ohmoody smiley Tu recommences a delirer...
Citation
Brakna à écrit:
Le Sahara Occidental n’a jamais été Marocain. La Mauritanie a qui vous avez proposé de prendre le 1/3 du territoire dans les années 70 a refusée parce qu’elle est légaliste. Le Maroc a piétiné des résolutions internationales. Le Maroc n’est pas Israël et le payera tôt ou tard.
imtiyaz
Date : le 14 mai 2018 à 09h19
. Tu n'es pas à la hauteur pour parler du Maroc et des marocains Bien que tu vis en France. Tu as des draps dans ton lit ? Y a t'il un abattant WC sur la cuvette ? Règle d'abord tes petits problèmes, avant d'essayer d'embrasser la girafe. .
Citation
Brakna à écrit:
Le Sahara Occidental n’a jamais été Marocain. La Mauritanie a qui vous avez proposé de prendre le 1/3 du territoire dans les années 70 a refusée parce qu’elle est légaliste. Le Maroc a piétiné des résolutions internationales. Le Maroc n’est pas Israël et le payera tôt ou tard.
Brakna
Date : le 14 mai 2018 à 05h18
Le Sahara Occidental n’a jamais été Marocain. La Mauritanie a qui vous avez proposé de prendre le 1/3 du territoire dans les années 70 a refusée parce qu’elle est légaliste. Le Maroc a piétiné des résolutions internationales. Le Maroc n’est pas Israël et le payera tôt ou tard.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com