Politique Publié

Face à l'offensive africaine du Maroc, Alger réagi en organisant un forum des investissements en Afrique

L’Algérie ambitionne de concurrencer l’influence économique du royaume en Afrique. Sa diplomatie parraine un forum des investissements et des affaires sur le continent. Détails.

Temps de lecture: 2'
Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères algérien / DR

Alger accueillera, du 3 au 5 décembre, la première édition du Forum africain des investissements et des affaires, a indiqué, hier soir, le chef de la diplomatie lors d’un point de presse. Une annonce qui intervient seulement 24 heures après le discours du roi Mohammed VI donné depuis Dakar à l’occasion du 41e anniversaire de la Marche verte.

Devant un parterre de journalistes, Ramtane Lammara a déclaré que l’événement «est venu à point nommé puisqu’il a fait l’objet de préparation». Visiblement, le voisin de l’Est compte essentiellement sur sa machine diplomatique pour tenter de concurrencer le royaume sur le continent. Un défaut hérité du passé socialiste des tenants du pouvoir en Algérie. Ni le ministre des Finances ni celui de l’Industrie n’étaient présent à ce point de presse.

Tenter de concurrencer le Maroc

Le ministre des Affaires étrangères a souligné que l’économie locale est «dans un effort de diversification et d’adaptation de son modèle de croissance, compte tenu de l'ensemble des circonstances, des contraintes et des priorités», une référence à la baisse des prix du pétrole et à ses conséquences sur la fin des années d’opulence. Et du coup, estime-t-il, il est temps de mettre le cap sur l’Afrique. Mais avec quels moyens ?

Le Maroc peut se targuer d’avoir des décideurs économiques, proches du pouvoir, ayant fait leurs preuves d’abord sur le marché local avant de se lancer dans l’aventure africaine. Le secteur public, grâce aux interventions de l’OCP, le Crédit agricole, la Banque centrale populaire et la RAM, complète l’offensive économique sur le continent. Par contre, ce n’est pas le cas en Algérie. Les milieux d’affaires proches du pouvoir algérien sont essentiellement focalisés sur l’importation. Les années de hausse des cours du pétrole ont largement contribué à ancrer ce choix. Quant au secteur public, il se résume à l’entreprise pétrolière Sonatrach. Seulement une hirondelle ne fait pas le printemps.

Dans son discours de Dakar, Mohammed VI a annoncé le lancement de la deuxième phase de l’ouverture économique du royaume sur l’Afrique. La priorité sera accordée à l’Est du continent avec un déplacement programmé du souverain en Ethiopie. Par ailleurs, la diplomatie des investissements n’est pas l’otage de la question du Sahara occidental. En témoigne, les dernières visites du roi au Rwanda et en Tanzanie, deux Etats qui reconnaissent toujours la «RASD».

Respect
Auteur : hautatlas_14593
Date : le 09 novembre 2016 à 10h42
J'ai sur ma table de chevet des livres d'histoire mieux documentés que ce que tu avances.
Je te respecte en tant qu'algérien et je n'est aucun respect pour les camouflés.
Encore une fois, aucune honte a être algérien.
Carte?
Auteur : ashabar
Date : le 09 novembre 2016 à 10h32
Oula tu connais pas le Rif, "acht assem" c'est marqué nul part et si je te dis qu'une des fractions voisines est "Imezdourar" ça aussi c'est marqué nul part!

Pour préciser à Fatem, Aknoul ou "La base" n'est pas cité comme cela par les habitants de la tribu, on dit "Ichawiyen"... C'est comme Al hoceima, les habitants de la région dénomment leur ville "Biya" (qui dérive de Villa San Jurjo etc...)... Sachant que la cité historique c'etait Mezema sur le "delta" du Nekor si on peut l'appeler comme ça...

Aucun Algérien ne pourrait aller dans ces détails. Me pose pas de question sur le Haut Atlas, je ne connais pas! Je connais un peu le Moyen Atlas, je peux te dire que les Ayt Seghrouchen, Ayt Warain etc... ont un dialecte zénète comme les Rifains par contre les Zayane non alors qu'on les met dans le même sac...

Haut Atlas/Sousse, je ne connais pas le degré d'intercompréhension au niveau du berbère! Mais je peux te donner tous les détails concernant le domaine linguistique Rifain: Ghmara, Senhaja, Rif et Ayt Iznassen.

Si tu es interessé je peux te communiquer le Tissus Socio Géographique du Rif, tu as juste à me communiquer ta boite mail.



Maladresses
Auteur : hautatlas_14593
Date : le 09 novembre 2016 à 10h30
Tu as été maladroitement préparé a jouer ton rôle de rifain.

Utiliser des arguments primaires, infantiles, absurdes ne te font pas honneur.
Encore une fois, être algérien n'a rien de honteux.
Laisse tomber, ou trouve toi un autre camouflage.
Informations géographiques
Auteur : hautatlas_14593
Date : le 09 novembre 2016 à 10h23
Des informations géographiques et tribales a la portée de n'importe qui.
L'insistance a prouver ce qu'on est pas dévoile le camouflage.

Encore une fois être algérien n'est pas honteux !
C'est le manque de courage qui l'est.
T'es pas Rifain
Auteur : ashabar
Date : le 09 novembre 2016 à 10h15
T'es pas Rifain et tu connais du Rif, pourquoi tu veux convaincre les autres que je suis Algérien...

Tafouyt, Tafoukt, Tafoucht...... yt, kt, cht.... eumm y a du code là :)
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com