En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

/
Société   Publié Le 14/11/2014 à 18h05

Casablanca : Menacées d’être mises à la rue, deux familles juives sollicitent la protection du roi

Deux familles marocaines de confession juive sollicitent, dans une vidéo, le roi. Elles souhaitent  son intervention afin de les protéger d’une personne qui menace de les expulser de leurs appartements à Casablanca qu’elles occupent depuis 50 ans. Elles affirment payer régulièrement leurs loyers. Le problème remonte à 2012.

DR

C’est dans une voix chevrotante que Shalom Abdelhak décline son identité dans une vidéo postée sur YouTube. L’homme de confession juive, plus qu’octogénaire et visiblement très affaibli par la maladie, sollicite non sans déférence une intervention du roi Mohammed VI. Dans un dialecte marocain, il se dit lui et sa femme victimes d’un «groupe» qui menace de les expulser de leur appartement, sis rue ex-Jackman à Anfa (actuellement elle porte le nom de Dijla, ndlr) à Casablanca.

Shalom affirme qu’il loue son domicile depuis plus de 46 ans. Durant toute cette période, il précise qu’il n’a eu aucun problème avec les propriétaires de l’immeuble. Il affirme également qu’il paie régulièrement son loyer. C’est le même son de cloche auprès de sa femme, Viessmann Mobidy, également malade. Cette dernière redoute qu’ils soient contraints à vivre dans la rue à leurs âges.

Une voisine corrobore les propos de Shalom

Et visiblement, le cas de la famille de Shalom n’est pas unique. L’enregistrement vidéo montre le témoignage d’une autre dame, également de confession juive, qui habite dans l’immeuble depuis 50 ans. Elle assure que le problème a commencé en 2012 lorsqu’ «une personne de la mafia», selon ses dires, s’est présentée comme étant la «propriétaire» des lieux. Depuis cette date, nous «vivons l’enfer», déplore-t-elle.

La femme accuse la personne en question d’être derrière les attaques de «chamkaras» (délinquants) des appartements vides. «Ils tentent d’enlever les fenêtres, les portes et même le marbre et la mosaïque afin de montrer aux autorités que l’immeuble menace de tomber en ruine et  qu’ensuite elles ordonnent sa démolition», explique la voisine de Shalom. «Sauf que nous sommes très âgés et nous n’avons nulle part où aller. C’est ici que nous sommes nés», conclut-elle.

Reste à savoir si ces Marocains de confession juive auront plus de chance que le couple de Tiznit Ibba Ijjou et son époux Moulay Ahmed, expulsés de leur maison par la mafia de l’immobilier ?

31 commentaires
Soutenons les !
Auteur : bennanikarima
Date : le 20 novembre 2014 à 13h55
Inadmissible ! Les spéculateurs immobiliers ne craignent pas le mal qu ils font pour gagner plus d argent. Allah yehdihoum! Soutenons cette famille qui souffre !
Au delà de la confession
Auteur : FATEM95
Date : le 17 novembre 2014 à 11h02
Cette famille au delà de sa confession pose un vrai problème sur lequel doivent se pencher nos gouvernants. Il ne faut pas laisser ces pauvres familles juives ou musulmanes face à des promoteurs attirés par l'argent. L’État se doit de les protéger.

D'un autre côté il faudrait réglementer les loyers et l'urbanisme. Il n'est pas normal de payer le même loyer après 40 ans dans un logement. Il faut repenser l'urbanisme et reconstruire ces très vieux immeubles et ne pas attendre qu'ils tombent. Pour cela il faut trouver des solutions aux locataires. C'est le rôle de l’État et des collectivités.

le Roi ne peut pas tout faire, mais il peut déclencher toutes ces réformes dont on a besoin. La lettre de ces citoyens (avant tout) peut être utile.
Bonsoir,
Auteur : CHNYWLA 1
Date : le 16 novembre 2014 à 21h51
il faut que les gens comprennent une chose, il y a des autorités dans le pays, il faut arrêter de dire que le roi, par ci le roi par la, les personnes concernés doivent faire le ménage, et donnent le droit à chacun après,une vérification et je dirais , que ses personnes la, sont connus par une autres famille israélien , ils partent bien en Israël quelques fois, ils s'étaient voisins a des ohayon qui sont en Israël et Canada,depuis le temps ils devraient achetés , cest pas pour ça qu'il faut les mèttrent dans la rue
mouais
Auteur : sanzo74
Date : le 16 novembre 2014 à 11h10
Si ces personnes louent cet appart depuis 46 ans, ça veut certainement dire qu'elles doivent payer une misere le proprietaire qui ne peut même pas augmenter le loyer au taux actuel.

Je connais un paquet de proprietaires marocains qui se retrouvent à empocher 200 ou 300 dirhams par mois pour un appart qu'il pourrait aujourd'hui louer à 6 ou 7000 dirhams.
soutien
Auteur : lille france
Date : le 16 novembre 2014 à 10h19
mon soutien à ces familles contre cette mafia qui fait peur à tout le monde c'est crapuleux de m'être des gens dans la rue
Pas de cœur pas de conscience
L'argent salle
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com