Menu

Sport Publié

Youssef El-Arabi : Le Maroc plutôt que la France

Auteur d’une belle prestation lors du succès de Caen contre l’Olympique de Marseille (OM) en ouverture de la Ligue 1 le week-end dernier, Youssef El-Arabi est désormais sous les feux des projecteurs. Le Franco-Marocain a admis sa préférence pour la sélection marocaine au détriment des Bleus, en cas d’une éventuelle convocation.

Temps de lecture: 2'
El-Arabi entre des joueurs marsellais. Photo Maxppp

Les Lions de l’Atlas jouent ce mercredi contre la Guinée Equatoriale en amical à Rabat, pour préparer les éliminatoires de la CAN 2012, co-organisée par l’adversaire du jour et le Gabon. Cette équipe marocaine a un nouveau visage avec un nouvel encadrement technique  composé notamment d’Eric Gerets et de son adjoint Dominique Cuperly. Cette nouvelle ère des Lions, version Gerets-Cuperly, pourrait connaître l’arrivée de nouveaux joueurs binationaux.

Si Adil Rami et Younes Kaboul semblent être – définitivement – tournés vers la France, tel n’est pas encore le cas pour l’attaquant caenais Youssef El-Arabi. Ce dernier vient de faire un appel du pied au Maroc, mardi dans les colonnes de L’Equipe. «Pour le moment, je pense déjà à faire une bonne saison pleine en L1. Mais si je devais un jour être appelé en équipe nationale, j'aurais une préférence pour le Maroc, ce sont mes racines», a-t-il dit.

Eric Gerets et la Fédération royale marocaine de football savent désormais ce qu’il faut faire pour que Youssef El-Arabi porte la tunique des Lions de l’Atlas.

Presque inconnu du grand public la saison dernière, El-Arabi a été l’un des artisans de la montée du Stade Malherbe de Caen en Ligue 1, en terminant meilleur buteur de son club avec 13 réalisations (dont 11 en championnat). Le samedi 7 août 2010, il a marqué son premier but en Ligue 1 contre l'OM, qui a permis au SM de Caen de s'imposer 2-1 au Vélodrome.

Le joueur qui a été très en vue contre Marseille, a fait la une de la presse française mais aussi marocaine, où ses qualités - sa puissance, sa technique, sa vitesse de course, … - ont notamment été mis en avant. Des aptitudes acquises et développées surtout au futsal (football en salle, de l'espagnol futbol sala). Né à Caen en février 1987, Youssef El-Arabi est passé par l’équipe de France de futsal des moins de 21 ans, dont il a d'ailleurs été  capitaine.

Ses qualités auraient même fait déplacer des émissaires du club anglais d’Everton pour superviser le match au Vélodrome, selon France Football. La même source a évoqué une possible offre des Toffees à Caen lors du mercato hivernal. A suivre! 

reconnaissance
Auteur : salmones
Date : le 27 août 2010 à 12h40
Salam,

Le talent ne s'apprend pas, c'est inné !
La technique, en revanche, se développe mais il faut déjà avoir des prédispositions.

Après, il est vrai que le jeune a quand-même porté le maillot de l'équipe de France de futsal dont il a été capitaine. Je pense également qu'il devrait donner la priorité à la France.
RECONNAISSANCE
Auteur : nawass
Date : le 11 août 2010 à 17h39
Le plus triste dans cette histoire, c'est que ce joueur si talentueux soit-il s'est fait remarquer dans une equipe francaise et non marocaine ,donc toute sa technicité et son talent sont made in france , (sans commentaires)
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com