Menu

Politique Publié

La sécurité des frontières Maroc-Mauritanie au coeur de la visite du ministre mauritanien de l’Intérieur à Rabat

Après une longue brouille, les ministres mauritaniens inscrivent, de nouveau, la destination Maroc sur leurs agendas officiels. En attendant la nomination d’un ambassadeur à Rabat, pour sceller l’entente retrouvée entre les deux Etats, le chef du département de l’Intérieur s’est rendu au royaume.

Temps de lecture: 2'
Mohamed Ould Ahmed Salem, ministre de l'Intérieur mauritanien / Ph. AMI

La reprise des relations maroco-mauritaniennes se confirme. Le ministre de l’Intérieur Mohamed Ould Ahmed Salem est au Maroc à la tête d’une importante délégation, comprenant notamment l'inspecteur général de la sûreté et le chef de la protection civile. L’agence officielle de presse, AMI, indique qu’il s’est rendu, dimanche, au royaume sur invitation de son homologue marocain.

Ce lundi, le responsable mauritanien s’est réuni avec Mohamed Hassad et Charki Draiss, respectivement n°1 et n°2 au département de l’Intérieur. A l’issue de ces entretiens, le ministre marocain de l’Intérieur a déclaré à la presse que les deux pays ont convenu de hisser le niveau de la coopération sécuritaire. Une entente qui devrait, selon ses dires, contribuer à pérenniser la stabilité dont jouissent les deux pays.

Sécuriser les frontières terrestres

Cette visite de travail intervient quelques semaines après la publication d’informations sur un rapport recommandant aux autorités de renforcer les mesures sécuritaires sur le trafic commercial et la circulation des personnes en provenance de la Mauritanie. Certains supports de presse au Maroc ont estimé que des cadres du Polisario s’introduisent au Maroc munis de passeports mauritaniens falsifiés pour y rencontrer des sympathisants du Front.

Au terme de la réunion avec Hassad, le ministre mauritanien de l’Intérieur a pris la destination du siège du département des Affaires étrangères pour des entretiens avec Salaheddine Mezouar. Mohamed Ould Ahmed Salem était accompagné par le chargé d’affaire à la représentation diplomatique de son pays à Rabat.

Justement, l’absence d’un ambassadeur mauritanien au Maroc est en déphasage avec le niveau de coopération que les deux Etats sont en train de sceller. Le royaume souhaite, au plus vite, la nomination d’un diplomate. Pour le moment, cet objectif n’est pas encore réalisé.

Le déplacement de Mohamed Ould Ahmed Salem intervient trois mois après celui du chef de la diplomatie de Nouakchott à Rabat, porteur d’un message du président mauritanien au roi Mohammed VI. Depuis, les relations entre les deux voisins connaissent un net réchauffement.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate