Menu

Société Publié

Une Marocaine homosexuelle brûlée à mort lors d’une scéance d'exorcisme

A peine âgée de 18 ans, Layla avait découvert son homosexualité. Ses parents ne pouvant accepter son orientation sexuelle, ont préféré la croire possédée par le démon. 

Temps de lecture: 1'
DR

10 octobre 2010, les secours arrivent chez les parents de Layla, 18 ans. Celle-ci se serait morte suite à une douche trop chaude. Voyant les brûlures sur ses pieds, sa poitrine et ses genoux les médecins ne croient pas en la version des parents. Ces derniers finissent par avouer le déroulement du drame.

La jeune fille faisait beaucoup de cauchemars ils ont déduit qu’elle était possédéé par des esprits, appelés aussi "jins" au Maroc. Inquiets pour leur fille, les voisins leur ont conseillé d’aller voir un imam connu dans la région, un certain Othman G.

Layla était homosexuelle

Layla avait cependant donné une toute autre version à ses amies. Elle serait lesbienne et ses parents, n’acceptant pas son orientation sexuelle, ont décidé de la «soigner» par la roqya. La roqya consiste en des rites de désenvoûtement avec récitation de versets du Saint Coran mais sont souvent accompagnés de pratiques occultes telles la magie ou sorcellerie.

Pour la soigner les parents ont donc décidé de faire appel à cet imam, qui leur confia que leur fille était possédée par neuf démons. L’exorcisme a duré trois jours. Le dernier jour, l’imam s’est enfermé avec Layla dans la salle de bain, ont confié les parents à lalibre.be, et devait lui verser de l’eau bouillante sur le corps, alors qu’elle n’était couverte que d’un pyjama.

Les trois prévenus, l’exorciste et les deux parents, nient toute implication dans la mort de Layla. L’imam affirme avoir seulement lu quelques passages du Coran pour soigner la victime. Leur procès aurait dû s’ouvrir jeudi à Anvers. Il a été finalement reporté.

Non coupables
Auteur : TAMI BELGIKIA
Date : le 15 septembre 2014 à 16h29
Evidemment qu'ils nient "c'est pas moi m'sieur l'juge, ce sont les 9 démons qui l'ont ébouillantées".....
charlatanisme au maroc surtout
Auteur : reaper
Date : le 12 septembre 2014 à 16h01
Ne dis pas n'importe quoi.
La roqya chaaria (légale, autorisée) nous est parvenu du prophète. Donc si quelqu'un veut la faire il doit suivre la sunna stricte du prophète. A la base n'importe quel musulman sait que la lecture du Coran repousse les démons et guérit les esprits et les coeurs du mal qui les ronge.
La roqya marocaine par contre c'est du pur charlatanisme, il devraient l'interdire mais elle est un sous produit de l'ignorance ambiante, des pratiques soufies que l'Etat marocain encourage, ainsi que quelques pratiques kabbalistiques séfarades transmises par les juifs marocains.
Dernière modification le 12/09/2014 16:12
trés simple
Auteur : boulbek
Date : le 11 septembre 2014 à 13h12
le prophète sws,savait que ça mort approcher,si il l'aurai voulu il aurait put vivre des siècles,il a préférer rejoindre sont créateur
medecine coranique
Auteur : b-sidel
Date : le 11 septembre 2014 à 10h41
alors expliques rquoi notre prophète ne s'est pas soigner lui meme quand il agonisait avant de partire dans l'audelà c'est seulement maintenant qu'on découvre les vertus thérapeuthique du coran bizarre §§§bizarreeee
n'importe quoi!
Auteur : bedji
Date : le 06 septembre 2014 à 16h58
il faut quand même être bien taré pour en arriver à tuer sa propre fille dans ces conditions et pour cette raison là!
voilà pourquoi le Maroc ne progresse pas par rapport à bon nombre de pays civilisés.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com