Menu

Politique Publié

France : Immigration choisie, le gouvernement veut accueillir plus de talents étrangers

En Avril prochain, un débat sur l’immigration sera ouvert au Parlement français. Selon des révélations obtenues par le quotidien Le Monde, le ministère de l’Intérieur serait déjà penché sur la question et souhaite ouvrir davantage les portes de la France aux candidats à l’immigration doués dans différents domaines. Cependant, la tutelle songerait à rendre plus sélective l'admission des étudiants étrangers.

Temps de lecture: 2'
DR

Le gouvernement français veut booster l’immigration professionnelle. Pour ce faire, le département de Manuel Valls réfléchit actuellement à la stratégie à mettre en place pour attirer un plus grand nombre de talents étrangers, rapporte Le Monde après consultation du document de travail de la tutelle. Le sujet sera discuté au Parlement au mois d’avril.

Renforcer la compétitivité de la France

Les auteurs du document ont pensé à la possible difficulté qui pourrait être soulevée lors du débat, à savoir, la hausse de l’immigration professionnelle «dans un contexte de chômage de masse». Et ils estiment que l’arrivée de travailleurs étrangers ne devrait pas «a priori», avoir des «conséquences sur le niveau des salaires et les conditions de travail des salariés».

Selon le document, l’arrivée de talents étrangers et de visiteurs professionnels «contribue au rayonnement de l'économie française», d’autant que la participation à la formation des nouvelles élites issues des pays émergents est devenue une condition de la compétitivité mondiale. Développer une telle politique permettrait à l’hexagone de renforcer sa compétitivité et consolider son rang international, relève le document.

Sélection des étudiants selon leur pays d’origine ?

Concernant les étudiants étrangers qui souhaitent poursuivre leurs études en France, le document de l’Intérieur s’interroge quant à l’effectif qu'il faudrait accueillir. «On réfléchit sur le type de profils qu’on veut comme étudiants et comme accédants au marché du travail», indique une source ministérielle à l’AFP. Cependant, les auteurs du document dont dispose le Monde pencheraient, entre autres, pour un «mode de sélection en fonction notamment de niveau d'étude [des candidats] ou de leur pays d'origine». Mais, rien n'est arrêté pour l'instant.

Durcir les critères de regroupement familial ?

Si à l'issue du débat parlementaire les députés sont favorable à la proposition du département de l'Intérieur, la France se lancera dans la chasse aux talents étrangers, après l’échec de la politique d’immigration choisie prônée par Nicolas Sarkozy, alors président de la République. A ce moment, le gouvernement ne manquera certainement pas de soutiens.

Dans une étude publiée mercredi 13 mars, un groupe de dirigeants d’entreprises français installés en Grande Bretagne appelle l'Etat à suivre l’exemple britannique en privilégiant l’immigration professionnelle pour promouvoir la diversité dans l’entreprise, rapporte Le Figaro. Ils recommandent même de durcir les critères du regroupement familial» au profit de l'immigration professionnelle. Mais aucune autorité française ne s’est prononcée à ce sujet pour l'instant et on ignore si le document du ministère de l'Intérieur aborde ce point.

Toutefois, la réflexion menée quant à l’admission de plus de talents étrangers vient radicalement s'opposer à la fameuse circulaire Guéant qui a fait des victimes même au sein de la communauté estudiantine marocaine en France. L’on se souvient, notamment, du cas de Nabil Sebti, un diplômé d’HEC devenu clandestin du jour au lendemain. 

eudes nord americain? mon oeil
Auteur : ichiadmia
Date : le 16 mars 2013 à 20h03
En grande Bretagne j'ai auccune idee, mais la France depasse de loin et les USA et le Canada en matiere d'etudes. C'est vrai les nord americains ont l'anglais et l'anglais est primordial en affaire pour le moment,... en plus eux ont les techniques de marketing ils en parlent partout,..."state of the art facility" advanced technics, outstanding results,... pour decrire un imeuble ordinaire meme par les standards marocains, une technologie qui fonctionne, et le resulat minimum qu'on attendait

mais a part ca ya plus rien, les nords amricains ont encore ce qu'ils appellent "Workforce" pour designer les employees et le travail des mineurs est acceptable au canada et vu que les etudes sont payants, donc pour retenir les etudiants on offre des notes plus que genereuses
ben voyons
Auteur : H. Beyle
Date : le 14 mars 2013 à 19h10
C'est pour remplacer les talents français qui partent faire carrière là ou c'est possible ?
article de bobo
Auteur : tayron 91
Date : le 14 mars 2013 à 18h10
Les étudiants étrangers vont terminer leurs études aux usa ,Canada, Grande Bretagne etc. Ils ne viennent plus en France car l'enseignement s'y est dégrader et le pays n'a plus l'aura d'avant depuis la crise .Il faut voir le nombre d'étudiants Français faisant le programme erasmus et qui partent finir leurs études dans ces pays et y restent après car il n'y a plus de travail en France . Donc faire appel a l'immigration ne fera qu'aggraver la misère de ceux qui vivent dans le pays et de ceux qui viendront ...
france, immigration choisie.......
Auteur : dorgar
Date : le 14 mars 2013 à 16h12
Bien sûr, si vous saviez le nombre de framçais qui sont arrivés en amérique du nord pour se sauver du manque d'emploi avec la recession, ils ont trouvé soit disant Eldorado, ils se trompent la route est longue. J'en suis la preuve vivante depuis 3 decennies.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate