Menu

Breve

Une Journée de lutte pour les droits des femmes rurales dans le contexte de la Covid-19

Publié
Photo d'illustration / DR.
Temps de lecture: 2'

La Journée internationale de lutte pour les droits des femmes rurales, célébrée le 15 octobre, offre cette année une occasion d’attirer l’attention sur les conséquences de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) sur cette catégorie, confrontée déjà à plusieurs difficultés dans sa vie quotidienne.

Commémorée cette année sous le thème Renforcer la résilience des femmes rurales à la suite de la Covid-19, cette journée célèbre le rôle décisif joué par celles-ci en matière de sécurité alimentaire et de nutrition, tout en sensibilisant la communauté internationale afin que cette dernière continue à investir dans le rôle de chef de file des femmes et à aider leurs réseaux structurés ou informels à contribuer à la lutte contre la pandémie.

Les conséquences socioéconomiques de la Covid-19 sont encore plus graves pour les femmes et les filles, en particulier dans les zones rurales sur tous les plans, notamment de la santé, de l’économie, de la sécurité ou encore de la protection sociale.

En outre, la Covid-19 accroît la charge qui pèse sur les femmes en raison des fermetures d’écoles et des soins supplémentaires à apporter aux membres de la famille qui sont malades. De nombreuses femmes rurales souffrent encore plus d'isolement, ainsi que de la propagation de la désinformation et d'un manque d'accès aux technologies essentielles pour améliorer leur travail et leur vie personnelle.

La pandémie de Covid-19 ayant eu une incidence plus marquée sur leurs activités agricoles que sur celles des hommes, il est crucial de prendre des mesures spéciales pour soutenir la participation des femmes rurales, mesurer les effets sexospécifiques de la pandémie et adopter des politiques générales équitables en matière d’agriculture, de sécurité alimentaire et de nutrition, souligne un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à ce sujet.

Au Maroc, des mesures a été entreprise ces dernières années pour promouvoir l’autonomisation socio-économique de la femme dans le milieu rural. Il s’agit notamment du développement d’outils et de mécanismes opérationnels pour stimuler l'esprit d'entreprise et d’investissement et encourager l’organisation professionnelle agricole, dans le cadre surtout des coopératives. Ces mesures comprennent aussi la promotion, la valorisation et l’appui à la commercialisation des produits des coopératives agricoles.

La première Journée internationale du genre a été célébrée le 15 octobre 2008. Décidée par l’Assemblée générale par sa résolution 62/136 du 18 décembre 2007, elle reconnaît le rôle et l’apport décisifs des femmes rurales, notamment autochtones, dans la promotion du développement agricole et rural, l’amélioration de la sécurité alimentaire et l’élimination de la pauvreté en milieu rural.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/