Menu

Breve

Le PAM surfe sur l'affaire du parlementaire RNIste au cœur d’une affaire de sextorsion

Publié
Des membres du groupe parlementaire du PAM à la Chambre des représentants. / DR
Temps de lecture: 1'

Le Parti de l’authenticité et de la modernité (PAM) remue le couteau dans une plaie, encore fraîche, du Rassemblement national des indépendants (RNI). Cette semaine, se saisissant du scandale de sextorsion dans lequel un parlementaire de la Colombe serait impliqué, le Tracteur a ainsi adressé une question écrite à Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, pour l’ouverture d’une enquête relative aux vidéos partagées via WhatsApp et attribuées à une fille qui accuse l’élu de l’avoir violé.
 
Selon Alyaoum 24 qui cite la question écrite signée par Abdellatif Ouahbi, le PAM précise que le violeur présumé serait une personne d'autorité et d'influence.

Le parti veut également s’informer sur les mesures prises par les autorités concernées, chacune dans son domaine de compétence, afin d’étudier les différentes conséquences juridiques de ce fait que suit l'opinion publique.
 
Le média précise que l’intervention du PAM a poussé des élus du RNI à Fès, appartenant au mouvement de redressement porté jusqu’à présent par Abderrahim Bouaida, à saisir la direction du parti à Rabat pour demander à ce qu’elle dépêche une commission d’enquête sur ce dossier. Les RNIstes mécontents ont également mis en garde contre les répercussions de ce scandale sur la réputation du parti.
 
Lundi, trois mis en cause ont comparu, à distance, devant le tribunal de première instance, dans le cadre de cette affaire. L’audience a été reportée au 28 septembre à la demande de leur défense.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/