Menu

Société Publié

France : L’adolescente lynchée pour avoir critiqué l’islam mise sous protection policière

Temps de lecture: 1'
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. / Ph. Sipa Press

Mila, l’adolescente de 16 ans lynchée sur les réseaux sociaux pour avoir critiqué l’islam, a été placée sous protection policière, face aux menaces de mort et de viol qu’elle reçoit, indique RFI.

«Mila et sa famille font l’objet d’une vigilance particulière, pour les protéger, de la part de la police nationale», a déclaré le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, en réponse à une question qui lui était posée mardi 4 février à l’Assemblée nationale. L’entourage du ministre de l’Intérieur a précisé à l’Agence France-Presse qu’il ne s’agissait pas «d’une protection rapprochée, mais d’une vigilance particulière de la part des forces de l’ordre».

Fin janvier, la lycéenne avait reçu de nombreuses menaces de mort et de viol sur les réseaux sociaux après avoir diffusé une vidéo, par la suite très relayée, dans laquelle elle critiquait vivement l’islam. «Je déteste la religion, le Coran il n’y a que de la haine là-dedans, l’islam c’est de la merde, c’est ce que je pense», avait-elle notamment affirmé face à la caméra.

Près de deux semaines après la diffusion de la vidéo, l’adolescente n’a toujours pas réintégré son établissement scolaire de Villefontaine (département de l’Isère). Ses propos ont indigné une partie des élèves. Pour l’heure, elle est sans affectation scolaire, dans l’attente d’une solution du rectorat.

Lundi 3 février, sur le plateau de l’émission «Quotidien» sur la chaîne TMC, Mila a assuré ne «pas regretter» ses propos, revendiquant son «droit au blasphème». «Je ne regrette absolument pas mes propos, c’était vraiment ma pensée», a-t-elle déclaré. «Je m’excuse un petit peu pour les personnes que j’ai pu blesser, qui pratiquent leur religion en paix, et je n’ai jamais voulu viser des êtres humains, j’ai voulu blasphémer, j’ai voulu parler d’une religion, dire ce que j’en pensais», a-t-elle cependant précisé.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com