Menu

Média Publié

Le journaliste marocain Ali Lmrabet distingué en Espagne

Temps de lecture: 1'
Ali Lmrabet (au milieu) lors de la cérémonie de distinction organisée par PEN Catalogne. / Ph. DR.

Le journaliste marocain Ali Lmrabet a remporté le Prix Voix Libre que décerne chaque année PEN Catalogne, qui célèbre la Journée de l’écrivain persécuté les 15 novembre de chaque année, rapporte le site de Periodistas en Español. La cérémonie s’est déroulée en présence du journaliste à Can Alcover, dans la ville de Palma en région majorquine.

Ali Lmrabet a reçu ce prix pour «sa défense de la liberté d’expression au Maroc, notamment dans le domaine de la presse écrite», explique le média, ajoutant que le journaliste «a dédié ce prix à l’ex-directeur du quotidien arabophone Akhbar Alyaoum, Taoufik Bouachrine, condamné à quinze ans de prison ferme», ainsi qu’à Hamid El Mahdaoui, «envoyé au purgatoire pour trois longues années après une farce de procès, en fait une exécution extrajudiciaire sommaire» selon ses mots.

«Et oui, n’en déplaise à certains, je suis toujours là», a-t-il indiqué sur sa page Facebook en remerciant les organisateurs du prix qu'il a aussi dédié aux «Rifains du Hirak, séquestrés, torturés et bannis du monde des vivants par un pouvoir autoritaire (...)», a-t-il ajouté.

En 2003, Ali Lmrabet a reçu le Prix Agustín Merello de la communication de l’Association de la presse de Cadix (APC), rappelle pour sa part Periodistas en Español. La même année, il a également été distingué par le Prix Reporters sans frontières (RSF) en France et le Prix José Couso pour la liberté de la presse de l’Association des Xornalistas de Galice en 2005. En 2014, RSF a inclus son nom dans sa liste des «100 héros de l’information».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com