Menu

Politique Publié

Pour Macron, «lutter contre la radicalisation et le communautarisme est une priorité»

Temps de lecture: 1'
Le président français Emmanuel Macron / Ph. AFP

Réagissant à l’enchaînement des polémiques dans le cadre du débat sur l’islam et le port du voile, le président français Emmanuel Macron a déclaré que «la priorité du moment, c’est de lutter contre la radicalisation et le communautarisme», afin de prévenir toute «coagulation» entre «communautarisme» et islam. Lors d’un déplacement à Mayotte, mardi, il a estimé que cette lutte est une «priorité».

Le président français est allé plus loin en qualifiant la radicalisation de «séparatisme dans la république au nom d’une religion qui est pervertie de ses finalités». «J’ai besoin de tous les citoyens français, quelle que soit leur confession, quelles que soient leurs convictions philosophiques et politiques», a-t-il ajouté, rapporte l'Agence France-Presse (AFP), en appelant à la mobilisation dans ce sens.

Et d’affirmer qu’on «a parfois aussi tendance à confondre le débat sur la laïcité, qui a un cadre solide de 1905, et la question de l’Islam (…)», tout en appelant à ce que le pays «ne se divise pas». Par ailleurs, la question de l’immigration a été à l’ordre du jour de cette visite, lors de laquelle Emmanuel Macron a déclaré qu’il était possible de «lutter contre l’immigration clandestine sans avoir un discours de haine» ou d’«exclusion».

Dans ce sens, le président a promis d’apporter «des réponses extrêmement concrètes» à la gestion de l’immigration.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com