Menu

Politique Publié

France : 100 élus locaux signent contre la stigmatisation des musulmans

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / Ph. Frederick Florin (AFP)

Signée par 100 élus locaux de différentes tendances politiques en France, une tribune dénonce l’enlisement du débat sur l’islam et surtout sur le voile, alertant contre les risques que représente la mise en place d’une «société de la suspicion» par le fait de «trop pointer du doigt une communauté de croyants».

Relayé ce mardi par Le Journal du dimanche, ce texte est rendu public en plein débat sur une proposition de loi relative à «la neutralité religieuse» des accompagnatrices et accompagnateurs scolaires. Les signataires, cités par le média français, y voient une «quête des fameux "signaux faibles"», qui jettent trouble et soupçon sur les musulmans dans leur ensemble.

Ainsi, les signataires alertent sur un risque de «délation» qui risque de stigmatiser les citoyens français de confession musulmane, soit «plus de 6 millions» de personnes. «Du ministre de l’Education nationale qui déclare par des mots insensés vouloir "signaler les petits garçons qui refusent de tenir la main des petites filles" au directeur adjoint du Figaro qui affirme à la télévision "détester la religion musulmane", il est de notre responsabilité d’alerter sur les risques que d’aucuns font peser sur la nation», indiquent les auteurs.

«Nul ne peut prétendre combattre le terrorisme ou la radicalisation par l’humiliation, sauf à rechercher obstinément et furieusement l’effet inverse. A chaque menace qui plane sur le pays et à chaque attaque terroriste, nos concitoyens de confession musulmane tremblent doublement : pour la nation, parce qu’ils sont concitoyens, et pour leur foi, parce qu’ils vivent instantanément la méfiance.»

Les signataires de la pétition

Il y a deux semaines, le débat houleux autour du voile dans l’espace public s’est tendu davantage après que Julien Odoul, un responsable local du RN, ait sommé une accompagnatrice voilée de quitter une assemblée régionale, sous le regard d’écoliers dont le fils de la jeune femme voilée.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com