Menu

Politique Publié

Sahara : La délicate équation El Guerguerate pour le Polisario

Temps de lecture: 1'
DR

La coordination entre le Maroc et la Mauritanie visant à assurer la fluidité de la circulation au passage d’El Guerguerate, semble porter ses fruits. Aujourd’hui l’opération de blocage que compte mener un partisan du Polisario a été avortée.

Les douanes de Nouakchott auraient saisi une tente et des produits alimentaires destinés à Mohamed Alouat, accusent des Sahraouis pro-Polisario sur les réseaux sociaux.

Mais une autre version des faits circule : Mohamed Alouat aurait reçu l’ordre de la direction du Polisario de suspendre son action. Pour l'instant le mouvement de Brahim Ghali ne souhaite pas que son nom soit régulièrement associé aux actes de blocages du passage, d’autant que le contexte international ne s’y prête guère.

Nous sommes à seulement deux mois de la présentation aux membres du Conseil de sécurité d'un nouveau rapport du secrétaire général des Nations unies sur le Sahara occidental. Sans oublier que l'ONU et la MINURSO n'ont pas encore réagi aux déclarations d’un haut cadre du Polisario accusant des avions de l'armée de l'air du Maroc de survoler des zones situées à l'Est du mur de sécurité. Des allégations démenties par une source au sein des Forces armées royales.

Par ailleurs, l’Espagne et l’Union européenne se sont plaints des coûts exorbitants des opérations de blocage sur les armateurs, notamment ceux issus de Galice. Une région où le Polisario compte un solide réseau de soutien et tient à le préserver. La semaine dernière un député du Parti Populaire, issue de Galice, a exhorté le gouvernement Sanchez à ouvrir une voie afin d’acheminer les captures des chalutiers dans les eaux mauritaniennes et sénégalaises vers le port de Dakhla.

L’intervention du Front dans l’avortement du projet de Mohamed Alouat de bloquer El Guerguerate ne constituerait pas une surprise. En décembre 2018, le site Futurosahara avait accusé la direction du Polisario de mobiliser ses relais à Dakhla et Laâyoune pour convaincre un groupe de jeunes qui paralysait l’activité au passage de se retirer du milieu de la route d’El Guerguerate et manifester sur le bas côté.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com