Menu

Média Publié

Liberté de la presse : Une déclaration sur le Maroc signée par une soixantaine de journalistes

Temps de lecture: 1'
La déclaration a été présenté par le journaliste marocain, aujourd’hui exilé, Abdessamad Aït Aicha. / Ph.DR

A l’occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse, une déclaration sur le Maroc a été présentée, vendredi dernier, à la Haye. Exposée par le journaliste marocain, aujourd’hui exilé, Abdessamad Aït Aicha, elle réunit une soixantaine de journalistes, leaders d’opinion, et hommes et femmes politiques. Parmi eux figure de nombreux marocains résidant à l’étranger, des rédacteurs en chef de médias néerlandais et flamands ainsi que des correspondants et reporters ayant exercé au Maroc.

Les signataires demandent à ce que «le gouvernement marocain laisse les journalistes (étrangers) faire leur travail librement». Ils appellent aussi les autorités marocaine à «libérer tous les prisonniers d’opinion», rapporte le site Republiek Allochtonie.

Pour rappel, le Maroc figure à la 135e place sur 180 pays dans l’indice mondial de la liberté de la presse 2019, élaboré par l’ONG Reporters sans frontières (RSF) et rendu public en avril dernier.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com