Menu

Société Publié

Selon une étude, les Marocains sont ceux qui dorment le plus dans le monde arabe

Une étude de l’institution américaine de conseil et de recherche Rand Corporation, relayée par le Forum économique mondial, classe les pays selon la durée de sommeil de leurs populations. Il en ressort que les Marocains sont ceux qui y consacrent le plus de temps dans le monde arabe.

Temps de lecture: 2'
Photo d'illustration / Ph. DR.

En Nouvelle-Zélande, en Finlande ou aux Pays-Bas, la durée moyenne de sommeil est la plus proche des huit heures conseillées pour beaucoup. C’est ce qui ressort d’une étude menée par l’Américain Rand Corporation et relayée mercredi par le Forum économique mondial, où 48 pays sont passés à la loupe. Pour recueillir ces données, les chercheurs ont eu recours à l’application «Sleep Cycle» qui retrace les habitudes de sommeil de ses utilisateurs. Ces chiffres sont ensuite classés par durée, tenant compte par ailleurs du PIB par habitant.

Who's sleeping easy? / Image : Matt McLean / Sleep Cycle / IMF / The EconomistWho's sleeping easy? / Image : Matt McLean / Sleep Cycle / IMF / The Economist

Ces données indiquent ainsi que les Marocains consacrent 7h15 de sommeil par nuit, soit la durée la plus importante au niveau arabe. Ils sont suivis des Emiratis et des Egyptiens, avec 6h20. De leur côté, les Saoudiens sont ceux qui dorment le moins sur le plan régional, avec 6h15. L’étude lie ces comportements dans la région MENA à des habitudes communes à ces pays majoritairement musulmans, tels que la tendance de plusieurs à se lever tôt pour la prière du lever du soleil.

Bien-être et niveau économique ne vont pas souvent de pair

Pour leur part, les Français dorment plus que les Marocains, avec près de 7h30 de sommeil quotidien, à l’image des Suédois, des Estoniens, des Islandais et des Norvégiens. L’étude considère par ailleurs que la durée moyenne du sommeil dans l’année varie de près de 6h15 à 7h45. Avec 7h37, les Néo-zélandais, les Finnois, les Néerlandais et les Australiens sont les plus proches de la durée maximale. Par ailleurs et avec 6h15 de sommeil seulement, les Japonais sont ceux qui dorment le moins, suivis des Sud-coréens et des Saoudiens.

Selon l’étude, ces chiffres contredisent l’idée largement diffusée considérant que le progrès économique serait lié au bien-être de la population. En témoigne la situation du Japon et de la Corée du Sud, où le manque de sommeil n’est pas rattaché à une situation économique précaire. En effet, l’économie japonaise perdrait jusqu’à 138 milliards de dollars en raison du manque de sommeil de ses travailleurs, tandis que l’économie allemande perd environ 60 milliards pour les mêmes raisons.

L’étude a révélé que paradoxalement, la population américaine consacre plus de 7h15 au sommeil, mais que son économie subit une perte totale de 1,2 million de jours de travail, soit 2,2% du PIB, ce qui équivaut à 411 milliards de dollars.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com