Menu

Politique Publié

Maroc : L’ADFM adopte une nouvelle feuille de route pour l’égalité hommes-femmes

Temps de lecture: 1'
Assemblée générale de l'ADFM, le 6 avril 2019 à Casablanca / Ph. ADFM

L’Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM) a tenu son assemblée générale nationale à Casablanca, samedi dernier, marquant ainsi le départ d’une nouvelle étape dans le parcours de presque 35 ans de cette ONG. Aussi cette assemblée «clôture un processus interne de réflexion et d’analyse du contexte national et international, considéré comme moins favorable aux femmes, sur la base des idéaux ayant accompagné la création de l’ADFM en 1985 et dans la continuité de son histoire et de ses apports en matière de luttes pour une société égalitaire», explique un communiqué parvenu à Yabiladi.

La rencontre s’est soldée par l’élaboration d’une nouvelle feuille de route, d’un nouveau schéma organisationnel et de gouvernance ayant nécessité la révision des statuts de l’association. Dans ce cadre, deux nouvelles instances de gouvernance ont désormais été intégrées dans les statuts de l’ADFM, selon la même source. Il s’agit des conseils de consultation et de veille, «composé des membres fondatrices et anciennes responsables ayant activement contribué au travail de l’ADFM». Les deux instances ont pour objectif le renforcement des instances décisionnelles en matière de vision et de réflexion stratégique, tout en veillant au respect des valeurs et du règlement intérieur de l’ADFM.

Par ailleurs, un nouveau secrétariat national de l’ADFM pour assurer la coordination et le suivi des actions de l’ADFM entre 2019 et 2022 a été élu. Widad Bouab en est ainsi la coordinatrice nationale, Houdna Bennani et Khadija Rabbah au bureau de Casablanca, Nezha Belkachla et Maria Ezzaouini à Marrakech, tandis qu’Amina Lotfi et Houda Bouzzit assurent la coordination au niveau du bureau de Rabat.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com