Menu

Société Publié

La Maroco-italienne Yasmine Ouirhrane répond à Marine Le Pen

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration./Ph.DR

La nomination de la Marocaine, Yasmine Ouirhrane au prix de la «Jeune européenne de l'année 2019» a fait réagir plusieurs figures de l’extrême droite française. Après le maire de Bézier, c’est au tour de Marine Le Pen de faire sa promotion en s’attaquant à la jeune marocaine, affirmant que «pour (nous), la promotion de l’islam radical c’est NON !!».

La jeune italo-marocaine répond à ce déferlement de «haine», affirmant que «(son) engagement pour la cohésion sociale a toujours été LAÏQUE et ces polémiques, racisme, haine ne font que renforcer (son) propos».  

Pour rappel, suite à sa nomination, ce samedi, la jeune maroco-italienne de 23 ans avait déclaré qu’«en tant que fille d'une mère italienne et d'un père qui a immigré en Italie, (elle) a lutté toute (sa) vie pour être intégrée et acceptée». Et d’ajouter que «ce prix symbolise un grand pas en avant vers l'intégration de tous les jeunes citoyens européens».

Dans le communiqué annonçant sa victoire, la Fondation Schwarzkopf Young Europe, qui accorde ce prix, explique que «Yasmina Ouirhrane a été nommée Jeune européenne de l'année 2019 pour son engagement en faveur de l'égalité hommes/femmes et de l'égalité des chances en matière de participation des migrants en Europe».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com