Menu

Sciences Publié

Maroc : Découverte d’une nouvelle espèce de chauves-souris

Une nouvelle espèce de chauve-souris a été découverte au Maroc. A peine répertoriée, elle serait déjà en danger d’extinction et nécessiterait un plan de sauvegarde.  

Temps de lecture: 2'
Photo d'illustration./Ph.DR

Une équipe de chercheurs, supervisée par le Conseil supérieur de la recherche scientifique (CISC) espagnol a découvert d’une nouvelle espèce de chauves-souris au Maroc, rapporte mardi l’agence France-Presse (AFP).

Cette nouvelle espèce baptisée Myotis zenatius est «extrêmement rare et vulnérable» écrit le CISC qui estime que cette espèce «mérite déjà d’être incluse sur la liste des espèces en danger d’extinction». En effet, sa présence très réduite, dans «quelques grottes des régions montagneuses du Maroc et de l’Algérie», laisse penser qu’elle fait face à un danger imminent.

Ces mammifères, capables de vivre dans l’obscurité totale, ont été localisées au Maroc, dans la partie centrale et occidentale ainsi que dans une localité située dans les collines de Rekkam, à l’est du pays. Cette nouvelle étude révèle également la présence des Myotis zenatius dans trois nouvelles localités, ainsi que dans la commune d’Azzrou, précise l’étude.

Une situation préoccupante

Ainsi, bien que l’espèce soit rare et endémique de la région, elle est largement répondue au Maroc, «depuis les pentes nord du Rif, près de Tétouan, jusqu’aux montagnes du Grand-Atlas». Plus précisément, l’étude cite deux zones : la grotte de Mizou à Tétouan et la grotte de Wintimdouine, non loin d’Imouzzer.

En Algérie, seuls trois localités qui hébergent cette espèce sont connues à ce jour. Néanmoins, aucun spécimen n’a été analysé génétiquement. Ceci-dit, le document estime qu’il est «inconnu dans quelle mesure celles-ci représentent des sous-populations interconnectées ou isolées». Les chercheurs ont pu capturer et biopsier quelques spécimens au Maroc, avant de les relâcher. C’est ainsi et après la comparaison avec les 53 spécimens répertoriés qu’il a été possible de classer le Myotis zenatius en tant que nouvelle espèce.

Par ailleurs, l’équipe de chercheurs a également découvert un nouveau sous-ordre de la famille des chauves-souris, la Myotis crypticus en Europe et qui doit encore faire l’objet d’évaluation de sa population selon les critères de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Mais le document insiste surtout sur la situation de la chauve-souris présente au Maroc, en Algérie et probablement en Tunisie, qui «est peut-être déjà préoccupante compte tenu de sa rareté générale et de sa vulnérabilité».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com