Menu

Politique Publié

Le roi nomme un membre de l’USFP proche de Benkirane ambassadeur en Tunisie

Temps de lecture: 2'
DR

Le roi Mohammed VI a nommé, jeudi 7 février, de nouveaux ambassadeurs. Sur la liste figure notamment le nom de Hassan Tarek en Tunisie, un membre de l’USFP en rupture de ban avec la ligne adoptée par l’actuel premier secrétaire du parti, Driss Lachgar.

L’ancien député (2011-2016) de la liste jeune était même pressenti pour occuper un maroquin dans le projet avorté du gouvernement Benkirane III. Il est réputé pour sa proximité avec le PJD et l’ancien directeur de publication du quotidien Akhbar Al Ayoum, Toufik Bouachrine condamné en avril 2018 à 12 ans de prison.

Par ailleurs, ce choix s’inscrit dans une sorte de «tradition» suivie jusqu’au là par le souverain, confiant à des socialistes la mission de représenter le royaume dans des pays étrangers. Avant Tarek, il y a lieu de citer les cas de Boughaleb El Attar à Cuba et Mohamed Ameur en Belgique, encore en fonction.

Un autre député, cette fois du PAM, a été promu ambassadeur en Pologne. Il s’agit d’Abderrahim Atmoun, le président de la commission parlementaire mixte Maroc-UE. Une récompense pour le PAMiste très actif lors des négociations ayant précédé l’adoption, le 16 janvier, par la plénière du Parlement européen de l’accord agricole, intégrant les produits du Sahara.

Autre nomination remarquée, celle de Ahmed Rahhou, jusqu’ici PDG de la banque CIH, au poste d’ambassadeur auprès de l'Union européenne.

Enfin, plusieurs autres nominations ont été annoncées, que voici : 

- Mohamed El Basri, ambassadeur aux Pays-Bas;

- Mustapha Benkhiyi, ambassadeur au Royaume du Bahreïn;

- Mme Imane Ouadil, ambassadeur en République du Ghana;

- Youssef Slaoui, ambassadeur au Burkina Faso;

- Abdelfettah Lebbar, ambassadeur au Mexique;

- Mohamed Achkalou, ambassadeur en République de Finlande.

Et sur proposition du Chef du gouvernement et à l'initiative du ministre de l’Économie et des Finances, le Roi a nommé :

- Mme Dounia Taarji, présidente du directoire de Fonds Hassan II pour développement économique et social.

- M. Abid Amrane, directeur général du Fonds Ithmar al Mawarid, qui portait le nom de Fonds marocain du développement touristique.

Et sur proposition du Chef du gouvernement et à l'initiative du ministre de l'Industrie, l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique, le Roi a nommé M. Sidi Mohamed Idrissi Meliani, directeur général de l'Agence de Développement numérique.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com