Menu

Sport Publié

L'Espagne ne prendra pas son match contre les Lions à la légère, déclare son entraîneur

Temps de lecture: 1'
Fernando Hierro, sélectionneur de l'équipe nationale d'Espagne. / Ph. Goal

Dernière ligne droite avant la prochaine étape. Les yeux des Marocains, des Espagnols, des Portugais, des Iraniens et du public international seront rivés sur la rencontre Maroc-Espagne prévue ce soir à Kaliningrad. A la veille du match, le footballeur à la retraite Fernando Hierro, qui dirige actuellement l’équipe nationale de football d’Espagne, ne cache pas ses impressions sur la rencontre.

«L’Espagne ne prend pas sa rencontre contre les Lions à la légère», déclare l’entraîneur, cité dimanche par le média britannique Belfast Telegraph. «Nous savons que ce sera un match difficile, mais lorsque vous jouez contre des équipes éliminées, vous ne savez pas ce qu’elles vont faire. Cela pourrait être une grande surprise», a déclaré Hierro lors d’une conférence de presse d’avant-match.

L’Espagne affrontera les Lions de l’Atlas ce lundi après un match nul 3-3 contre le Portugal. Le Maroc, quant à lui, a perdu mercredi dernier face au Portugal grâce un but marqué par Cristiano Ronaldo. Une défaite qui intervient après celle face à l’Iran, vendredi 15 juin.

«Nous avons l’obligation de faire un bon match, d’obtenir trois points et si nous pouvons être à la tête du groupe, ce serait encore mieux», a ajouté l’entraîneur espagnol avant le match décisif d’aujourd’hui pour La Roja.

«Nous ne pouvons rien prendre pour acquis. Nous devons utiliser nos compétences et nos qualités. C’est le plus important dans le match (...) Nous savons que le Maroc est une excellente équipe. Ils ont atteint les finales d’une Coupe du monde après avoir été absents pendant de nombreuses années.»

Fernando Hierro

Hierro a également commenté l’excellente performance du Maroc face au Portugal, indiquant que même si les Lions de l’Atlas ont perdu leur premier match «à la dernière minute avec un but marqué par erreur et un excellent match contre le Portugal, ça reste match difficile».

Pour mémoire, le Maroc est l’un des premiers pays à être éliminé de la grand-messe footballistique qui se déroule actuellement en Russie. À Kaliningrad, les Lions de l’Atlas disputeront leur dernier match de Coupe du monde cette année.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com