Menu

Sport Publié

Hicham El Guerrouj bientôt dépouillé de ses records ?

En marge d’une réunion ce week-end du conseil de la Fédération européenne d’athlétisme (EAA), une proposition d’effacement de tous les records d’athlétisme d’Europe a été soumise à l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF). Un souhait qui serait motivé par le désir de lever les zones d’ombres sur les multiples affaires liées à la corruption et au dopage. Quelles seront les conséquences de cette décision ? Détails.

Temps de lecture: 2'
Hicham El Guerrouj pourrait perdre ses records mondiaux. / Ph. DR

Réécrire la liste des records du monde en effaçant tous les chronos de référence : voilà une mesure qui risquerait de changer le cours de l’histoire athlétique mondiale. Les initiateurs de ce projet souhaitent ainsi tourner la page d’une époque pointée par de nombreux scandales de dopage et de corruption et permettre de redorer le blason de la discipline auprès du grand public en restaurant sa crédibilité.

Tout ceci a été mis en exergue dans un rapport adressé à l’EAA par une équipe de travail, la «Credibility project team». Le rapport souligne ainsi le caractère suspicieux de plusieurs records et offre de nouvelles perspectives. Selon le même document, tous les records réalisés avant une date qui reste à définir seraient classés dans une liste indépendante, «anciens records». L'idée est de garder la liste actuelle mais de réévaluer les performances, ce qui constituerait donc deux listes : une qui comptabilise les records antérieurs et l’autre, inédite, qui reprendrait tous les nouveaux records.

La proposition qui a été approuvée par l’EAA doit maintenant être évaluée en août par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF). Cela dit, d’après le communiqué de l’EAA relayé par la RTBF, Sebastian Coe, président de l'IAAF, qui a assisté ce week-end à la réunion de l'EAA, a indiqué qu'il approuvait cette proposition. «Cela souligne que nous avons mis en place des systèmes de lutte antidopage plus robustes et plus sûrs qu'il y a 10 ou 15 ans», a-t-il déclaré. Si le projet de l’EAA ne concerne que les records d’Europe, il pourrait être élargi à tous les records du monde si l’IAAF embraye le pas à la fédération européenne.

Le compteur de Hicham El Guerrouj bientôt remis à zéro ?

Ce choix risquerait bien évidemment d’indigner plus d’un athlète, à l’instar de Hicham El Guerrouj. Le multiple champion du monde et double champion olympique Marocain, pourrait bien perdre ses records mondiaux selon la BBC. Le plus emblématique est sans doute son record du 1 500 mètres couru en 3 minutes 26 secondes  lors du meeting de Rome en 1998. Mais il a également à son actif les records du Mile (3 min 43 s 13), du 2000m (4 min 44 s 79) et ceux du 1500m (3 min 31 s 18) et du Mile (3 min 48 s 45) en salle.

Ces records prestigieux sont aujourd’hui compromis et l’athlète ferait alors partie des «anciens records», si l’IAAF entérinait la décision de l’EAA. Une initiative qui n’est absolument pas du goût du Marocain qui «envisage un recours en justice», d’après l’Equipe.

Le marocain ne serait pas le seul perdant, puisque les records les plus célèbres pourraient passer aux oubliettes. Et les sportifs concernés ne comptent pas se taire face à ce projet. Mike Powell (recordman du monde du saut en longueur) se dit par exemple «trahi», selon la même source. La marathonienne britannique Paula Radcliffe,  quant à elle, pointe «une manœuvre lâche d’une instance qui a déjà échoué par le passé à protéger les athlètes propres des tricheurs». 

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com