Menu

Société Publié

Maroc : Les associations féministes appellent à la criminalisation du viol conjugual

Temps de lecture: 1'
DR

Les participants à un colloque sur le thème "le viol: quelle protection juridique pour les femmes" ont plaidoyé, vendredi à Rabat, pour la criminalisation de toutes les formes de viol dans le projet de loi 103/13 sur la violence à l'égard des femmes, y compris le viol conjugal.

Les participants à cette rencontre, organisée par la Fédération de la Ligue démocratique des droits des femmes (FLDF) ont également plaidé pour la criminalisation du viol conjugal, étant donné que cette forme de viol est une atteinte flagrante à la dignité humaine de la femme et à l'intimité de son corps.

Il ont souligné dans ce cadre que le viol et la violence sexuelle conjugale demeurent parmi les tabous révélateurs de la honte et la gêne pour la femme, qui est culpabilisée par la société marocaine en cas de violence sexuelle, notant que la "loi marocaine ne reconnait pas le viol conjugal".

Le concept de la préservation de la famille et lors de l’accueil des femmes victimes de violence reste prioritaire pour la justice et la police au détriment de la dignité de la femme et ses droits humains, ont-ils affirmé, appelant à introduire dans ce texte de loi les principales questions relatives à la lutte contre la violence à l'égard des femmes (prévention, protection, incrimination et indemnisation des victimes) sur la base de la Constitution de 2011 qui consacre l’égalité parfaite des droits entre les les femmes et les hommes, la création d'une instance de parité et l'interdiction de la discrimination, la violence et la torture.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com