Menu

Politique Publié

La Fête de l'Indépendance, un événement marquant dans l’histoire de la libération du colonialisme

Temps de lecture: 1'
C’est à l’occasion du discours de la Fête du Trône, le 18 novembre 1955, que Mohammed V s’exclama « Le Maroc sort du petit jihad pour s’engager dans le grand jihad » / DR

Il y a 61 ans, le sultan Sidi Mohammed Ben Youssef autoproclamait l’indépendance du Maroc : «Nous nous réjouissons de pouvoir annoncer la fin du régime de tutelle et du protectorat et l’avènement de la liberté et de l’indépendance».

La Fête de l'Indépendance, célébrée chaque 18 novembre, est un événement marquant dans l’histoire de la libération du colonialisme et une étape cruciale dans l’édification du Maroc contemporain, a indiqué, jeudi 17 novembre à Rabat, le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de Libération, Mustapha El Ktiri.

S’exprimant lors d’une rencontre organisée en commémoration du 61ème anniversaire du Retour d'exil de Feu SM Mohammed V et de la Fête de l’Indépendance, M. El Ktiri a souligné que l’indépendance est l’aboutissement de la lutte nationale menée par le Trône et le peuple, incarnée dans l’initiative historique du manifeste de l’indépendance présenté par les leaders du mouvement national le 11 janvier 1944, en coordination totale avec le héros de la libération, Feu SM Mohammed V.

Moment de communion de toute une nation, cet anniversaire donne ses lettres de noblesse au combat courageux d'un peuple uni derrière son Souverain, dont le détonateur fut la Révolution du Roi et du Peuple, le 20 août 1953.

Il offre également l'opportunité de donner aux nouvelles générations toute la mesure des sacrifices consentis pour s'affranchir du joug du colonialisme et le recouvrement de l'indépendance du Maroc en 1955.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate