Menu

Environnement Publié

Maroc : Le gouvernement justifie l’« importation » de 2 500 tonnes de déchets d’Italie

En pleine préparation de la COP 22 et alors que la loi anti-sachets plastiques, entre en vigueur aujourd’hui, la polémique enfle autour de l’ «importation» par le Maroc de 2 500 tonnes de déchets d’une célèbre décharge en Italie. Mais le ministère délégué chargé de l’Environnement, l’opération est conforme à la loi marocaine.

Temps de lecture: 2'
Hakima El Haite, ministre déléguée à l’Environnement à la conférence "Climate Action 2016" (Nicholas Kamm / AFP)

Le ministère délégué chargé de l’Environnement est sorti de son silence. Il reconnait que le Maroc a récupéré 2 500 tonnes de déchets en provenance d'Italie. La «marchandise» est déjà arrivée au port d’El Jadida et elle devra être incinérée dans une cimenterie de Casablanca pour servir de combustible.

Prenant le contre-pied des protestations d’une partie de la société civile à El Jadida, le département de Hakima El Haite se veut rassurant, soulignant qu’il «n’a autorisé l’importation que des déchets type "RDF" qui sont des déchets non dangereux utilisés en tant que combustible de substitution à l’énergie fossile classique dans les fours de cimenteries à l’échelle internationale».

«L’opération est autorisée par la loi»

Le ministère affirme que l’opération est légale. «Elle est réalisée en conformité avec les dispositions de la loi 28-00 (publiée au Bulletin officiel le 7 décembre 2006) relative à la gestion des déchets et à leur élimination et ses textes d’application et de celles de la convention de Bâle relative aux mouvements transfrontières des déchets que la Maroc a adopté en 1995».

De plus, l’«importation» s’inscrit dans le cadre d’une «convention de partenariat établie entre ce ministère et l’association professionnelle des cimentiers». Celle-ci, ajoute la tutelle «fixe les mesures et les conditions d’importation de ce type de déchets et leur utilisation comme combustibles dérivés au niveau des fours des cimenteries équipées de filtres et d’appareils de mesures des émissions atmosphériques».

Les Italiens ont laissé ce dossier pourrir pendant presque trois décennies. Ce n’est qu’en mars 2016 que les autorités se sont décidées à consacrer 118 millions d’euros pour débarrasser la sinistrement célèbre décharge Taverne del Re à Naples de ses ordures jusque là enfouies illégalement sous terre par la mafia locale (Camorra) et avec la bénédiction d’élus communaux.

L’arrivée des 2 500 tonnes de déchets au port d’El Jadida a été précédée par un appel d’offres lancé par les Italiens.

Ministére de la botox
Auteur : scorpus
Date : le 08 juillet 2016 à 13h12
elle ne respecte méme pas son corps comment va t elle respecter ce lui des marocains !

le botox des levres
Auteur : cheapvisit
Date : le 06 juillet 2016 à 12h12
Combien coûte une injection de Botox ,alors mme la ministre combien vous avez touche ...!!!
Bravo les gars !
Auteur : ZeSbai
Date : le 04 juillet 2016 à 18h09
Je salue votre mobilisation unanime pour refuser cet état de fait, dénoncer la magouille et demander la démission de la 1ère coupable.
Si elle gagne si bien sa vie, C qu'elle touche une prime de représentativité. Pourquoi, car elle a une fonction de représentativité, elle représente tout son ministère. Et bien, chère madame, il est temps de mériter votre prime : vous représentez votre ministère et vous endosser la responsabilité des décisions prises SOUS VOTRE AUTORITÉ, ALORS DÉMISSIONNEZ !!
bravooooooooo!!!
Auteur : cheapvisit
Date : le 04 juillet 2016 à 09h56
L’Europe ne veulent pas des déchets chez eux , Le maroc est devenu leurs poubelle radioactive pour nos bébés nourrissons.!!!BRAVO...
Les pneumonies,La bronchite,Asthme,BPCO : une maladie ignorée,La bronchiolite attaque les poumons de bébé,Le cancer du poumon,La sarcoïdose,la fibrose pulmonaire .....
Greenpace a retrouve sa tele.. Pas en angleterre mais au Nigeria.. Vive le GPS!
Auteur : national geographic
Date : le 02 juillet 2016 à 22h11
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate