Menu

Article  

Mohammed VI : Ban Ki-moon est « instrumentalisé pour essayer de porter atteinte aux droits historiques du Maroc »

La question du Sahara était fortement présente dans le discours du roi prononcé à l’occasion du premier sommet Maroc-Etats du Golfe, tenu mercredi à Ryad. Détails.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Le roi Mohammed VI a choisi la tribune du sommet Maroc-Etats du Golfe pour évoquer publiquement, et pour la première fois, la crise du Maroc avec Ban Ki-moon. Le souverain a tenu à la placer dans le cadre des «plans d’agression attentatoires» à la stabilité du monde arabe. «Ils tentent, selon les conjonctures, soit de délégitimer la présence du Maroc dans son Sahara, soit d’appuyer l’option de l’indépendance et la thèse séparatiste, ou encore d’affaiblir l’Initiative d’autonomie dont la communauté internationale atteste le sérieux et la crédibilité» a-t-il expliqué aux chefs des monarchies du Conseil de coopération du Golfe.

Le monarque a précisé que les «manigances» contre «l’intégrité territoriale de votre deuxième pays, le Maroc» atteignent leur pic toujours en cette période. «Le mois d’avril, qui coïncide avec les réunions du Conseil de Sécurité sur l’affaire du Sahara, est devenu un épouvantail qu’on agite à la face du Maroc et, parfois, un moyen de pression ou d’extorsion». C’est la première fois que le roi parle sur ce ton révélant que la Maroc subit une opération de chantage. Néanmoins, Mohammed VI s’est gardé de pointer du doigt la responsabilité d'une partie ou d'un Etat précis.

Pas de problème avec l’ONU et le Conseil de sécurité

Dans son discours, le roi a salué le «soutien constant» des pays du CCG à la marocanité du Sahara. «Cela ne nous surprend guère de votre part», rappelant au passage que cet appui remonte à la participation de délégations de ces Etats à la Marche verte en 1975. «Une position que vous avez réaffirmée pendant la dernière crise avec le Secrétaire général des Nations Unies. Mais cette fois-ci, la situation est grave et inédite dans l’histoire de ce conflit artificiel suscité autour de la marocanité du Sahara» a-t-il reconnu.

Le souverain a souligné que Ban Ki-moon mène une «guerre par procuration» et qu’il «est instrumentalisé pour essayer de porter atteinte aux droits historiques et légitimes du Maroc concernant son Sahara, comme en témoignent les déclarations partiales du responsable onusien et ses agissements inacceptables afférant au Sahara Marocain». Une allusion directe aux propos du Sud-coréen à l’occasion de sa visite, début mars, dans les camps de Tindouf et à Alger.

Malgré les «dérapages verbaux» de Ban ki-moon, selon les termes du communiqué du gouvernement marocain du 8 mars, le roi trouve des excuses au SG de l’ONU. «Que peut faire le Secrétaire général alors qu’il est l’otage de certains de ses collaborateurs et de ses conseillers, auxquels il délègue la supervision de la gestion de nombre de dossiers importants, en se contentant, lui, d’appliquer les propositions qu’ils lui présentent ?», s’est-il interrogé.

Dans son discours, le roi Mohammed VI a tenu à préciser que «le Maroc n’a aucun problème ni avec les Nations Unies dont il est un membre actif, ni avec le Conseil de Sécurité dont il respecte les membres avec lesquels il interagit en permanence. Le problème est, plutôt, avec le Secrétaire général, et plus particulièrement avec certains parmi ses collaborateurs en raison de leurs positions hostiles au Maroc».

Soyez le premier à donner votre avis...
Uma
Auteur : Goumaytek
Date : le 26 avril 2016 à 13h34
De quel droit tu parles au nom de tous les kabyles ? Le sioniste moustachu mhenni vous a fait un lavage de cerveau. Vous vivez en France on mangeant du porc, et vous haissez l'islam alors aller au diable,
En même ils se revendiquent du wahabisme donc...
Auteur : Ait Idir
Date : le 22 avril 2016 à 23h28
Ah mais par rapport à l'Algérie je n'ai strictement rien contre le Maroc, au contraire même. Par contre c'est vrai que je meprise royalement les bedouins milliardaires du golf. J'y peux rien c'est physique, c'est instinctif. Déjà juste parce qu'ils sont les descendants des sauvages de Banu Hillal et compagnies. Ensuite ils représentent tout ce qui me dégoute le plus terre, l'hypocrisie religieuse, la lacheté, l'arrogance, le bling-bling... Sans parler du bordel qu'ils ont causé sur cette terre, c' est juste incroyable. Ca serait trop long de revenir sur tous leurs méfaits donc je m'arrêterais aux egorgeurs qu'ils financent en Syrie et en Irak à l'heure d'aujourd'hui pour les maudire. Comme beaucoup d'algeriens je n'ai pas oublié où les chiens enragés du GIA allaient chercher leur argent et leurs fatwas de merde. J'espère qu´un jour on leur fera payer tout ce sang versé à eux et aux merdeux de salafistes égyptiens qui pourrissent dans les prisons de Sisi à l'heure actuel. Je me réjouis à l'idée de savoir qu'il y ait de fortes chances pour que les perses, qui ont aussi un compte à régler avec eux, s'en occupent avant nous et leur collent une raclée mémorable !
Du calme l'ami
Auteur : Rafik1977
Date : le 22 avril 2016 à 21h16
C'est un autre sujet.
Le maroc aurait pu faire un sommet entre pays du maghrebmais ceci est impossible,entre les pays desastrer et en cours de rehabilitation et ce qui vous empeche de recouvrir votre integrite teritorial (l'algerie),le maroc n'a d'autre solution que d'aller demander de l'aide ailleurs alors svp arreter avec vos (ce sont des wahabites,teaitres et cie).
Tous ceux qui aideront et reconaitrons la marocanite du sahara serons les bienvenues.
Alors le debat entre les arabes et berberes et depasser.
Si les kabyles ont des pb avec le gouvernement algerien alors bon vourage et ceci ne nous regarde pas.
Chaque region a une histoire,ont n'est plus a l'epoque des pheniciens ou des romains
Sois raisonable,ont est en 2016.
Et ne t'inquiet donc pas
Le grand maghreb donc tu parle ne se fera pas tant que vous serez diriger par des pantins.
Le roi M6 n'a aucune intention de creer une union arabe de je ne sais quoi,arret d'etre parano.
Ton pb il est avec boutef pas avec le maroc
Agma
Auteur : Ait Idir
Date : le 22 avril 2016 à 14h23
Je suis tout à fait d'accord et je sais bien qu'il n'y que des amazigh de sang mêlés en Afrique du nord, qu'ils soient berbérophones ou arabophones. Loin de moi l'idée de vouloir purifier quoi que ce soit ou de vouloir faire couler le sang de qui que ce soit ! Cette terre nous appartient à tous, je ne nie la légitimité de personne. Simplement je suis de ceux qui pensent que la langue et la culture définissent l'individu, pas le sang. Donc pour moi, les arabophones sont comme des arabes et je n'ai aucun problème avec ça, je comprend tout à fait qu'ils rêvent de la oumma arabyia. Mais moi en tant que kabyle cette union ne m'intéresse pas du tout et je la trouve même hostile. Je ne suis pas le seul, le grand machin arabe ne nous intéresse pas mais libre à vous de le faire, sans nous et sans nos montagnes, je ne faisais que répondre à cela. Ni plus ou moins.
Réveilles toi
Auteur : netstat
Date : le 22 avril 2016 à 13h54
L'histoire avance et ne recule pas! Tant de civilisations sont passées,romains,Indiens,pharaons,andalouses........ De nos jours les sangs se sont mélangés entre berbères, fassis, rifis et jbalis, vouloir purifié ce sang relève d'une maladie mentale et la solution reste soit de propager le sang sans fin soit d'aller consulter un psy.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com