Menu

Faits divers Publié

Espagne : Deux Marocains arrêtés pour avoir simulé l’enlèvement d’une Espagnole

Trois personnes, dont deux Marocains et une Espagnole, ont été interpellées entre Alméria et Ceuta pour avoir commandité un faux enlèvement. L'Espagnole, fausse victime et petite-amie de l'un des deux prevenus, a tenté d'extorquer près de 500 000 dhs à sa belle-soeur en lui faisant croire qu'elle était menacée de mort par ses ravisseurs. 

Temps de lecture: 1'
Trois personnes interpellées pour avoir simulé un faux enlèvement.

La police espagnole a arrêté à Alméria et Ceuta trois personnes impliquées dans une sordide affaire de simulation de l’enlèvement d’une femme espagnole. La présumé victime est la petite amie de l’un des deux autres prévenus, tous d’origine marocaine. Pendant plusieurs jours, les trois suspects ont tenté d’extorquer près de 500 000 dhs à une dame, qui n’était autre que la belle-sœur de la fausse captive.

L’enquête commence lorsque que cette femme, résidant à Malaga, porte plainte auprès de la police. Elle raconte aux enquêteurs recevoir de nombreux coups de téléphone de la part de sa future belle-sœur, qui se dit séquestrée, battue et violée par ses ravisseurs. La principale intéressée dévoile aussi deux autres informations troublantes.

La supercherie se referme

D’une part, la présumée victime, qui réside habituellement à Ceuta, a brusquement déménagé à Alméria quelques jours avant son kidnapping. Par ailleurs, la dame reçoit des appels intempestifs de son frère depuis le Maroc, qui insiste pour qu’elle règle la rançon de près de 500 000 dhs.

La déposition faite, les policiers réussissent à localiser la jeune femme enlevée, qui se cache dans une ferme de la ville d’El Ejido à quelques kilomètres d’Alméria. Deux personnes seront donc interpellées sur place alors et le commanditaire du faux enlèvement (et petit-ami de la victime) sera embarqué par les forces de l'ordre à Ceuta.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com