Menu

Sport Publié

Athlétisme : La Franco-Marocaine Laila Traby accusée de dopage

Laïla Traby, l’athlète d’origine marocaine qui défend les couleurs de la France, est accusée de dopage. Elle nie tout lien avec cette histoire. 

Temps de lecture: 1'
DR

Laïla Traby, la championne du 10 000 mètres, a été accusée de dopage. A la demande de l'Agence française de lutte contre le dopage et de la Fédération française d'athlétisme, les gendarmes de Font-Romeu ont dû aller inspecter le local dans lequel réside la sportive.

S’opposant dans un premier temps à l’entrée des militaires, la médaillée de bronze de Zurich les a en fin de compte laissés entrer, suite à la présentation d’une demande de perquisition. A la découverte de certains flacons qui leur paraissaient louches, Laïla a été placée en garde à vue puis relâchée.

Les résultats d'analyses encore inconnus 

Les gendarmes déclarent ne toujours pas savoir ce que contiennent ces flacons, les résultats des analyses étant encore inconnues. L'athlète, pour sa part, nie tout en bloc. «Il n'y a rien de ça. Je ne peux pas répondre ! Je ne suis pas en relation avec tout ça ! Ils n'ont rien trouvé de ça !», a-t-elle indiqué dans une déclaraton rapportée par Orange Sports.

Traby, qui annonçait, il y a un mois, n’avoir jamais été sélectionnée au Maroc, pour des raisons politiques, semble être au début de problèmes inattendus. La sportive a remporté sa première médaille de bronze au Championnat d’Europe de Zurich à 35 ans. Pourquoi aurait-elle attendu un âge aussi avancé pour se doper ? Pourquoi ne l’aurait-elle pas fait avant, pour obtenir une médaille plus tôt ?

Un communiqué sera publié dans quelques jours pour blanchir ou accuser Laïla Traby. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com