Menu

Société Publié

Racisme à Tanger : Un Marocain égorge un Sénégalais à Boukhalef

Les actes de racisme se multiplient à Tanger. Il y a deux semaines à Boukhalef, des Subsahariens -dont une majorité de femmes et d'enfants- étaient victimes d'agressions commises par des jeunes. Cette fois, la tension a monté d'un cran. Aux premières heures de ce matin, un Marocain a égorgé un Sénégalais à l'arme blanche. En l'espace de neuf mois, c'est le deuxième décès de Subsahariens dans la banlieue tangeroise. En décembre dernier, un Camerounais est mort défenestré suite à une descente de police.

Temps de lecture: 2'
De nombreux subsahariens blessés dans les affrontements à Boukhalef / Ph. Compte twitter de Helena Maleno

De nouveaux affrontements entre jeunes résidents du quartier Al Irfane, sis dans la banlieue de Boukhlaef à Tanger et des Subsahariens, se sont produis dans la nuit du vendredi au samedi. Tout a commencé par de vifs échanges de propos entre les deux parties avant que les choses ne dégénèrent en heurts sanglants.

Un Sénégalais égorgé

Un ressortissant sénégalais a été égorgé par un Marocain. Des sources locales avancent que l'assassinat s'est produit à la manière des terroristes de l'organisation de l'Etat islamique. Un autre citoyen camerounais a été grièvement blessé par une arme blanche. A ce sinistre bilan s'ajoute treize autres personnes blessés légèrement. Ces affrontements sanglants ont mobilisé l'envoi des forces de l'ordre sur les lieux.

Une présence qui n'a pas, pour autant, réussi à apaiser les tensions. Les Subsahariens ne décolèrent pas suite à la perte, une nouvelle fois après celle survenue en décembre dernier, d'un des leurs. Ils ont sillonné les rues du quartier Al Irfane portant le corps de la victime, réclamant justice et refusant de céder la dépouille aux agents du ministère de la Santé pour son transfert à la morgue.

9 personnes arrêtées

Mais la résistance des Subsahariens a finalement tourné à l'avantage des forces de l'ordre qui ont pu reprendre le cadavre du Sénégalais. Un bilan de la wilaya de Tanger fait état de l'arrestation de 9 personnes des deux côtés. Une enquête a été ordonnée en vue de déterminer les responsabilités.

Ces actes racistes subis par des ressortissants subsahariens sont de plus en plus fréquents à Boukhalef. Les jeunes de la banlieue bénéficiant du laxisme des autorités, multiplient les provocations en toute impunité. Le meurtre du Sénégalais est, malheureusement, la preuve d'un racisme déclaré et assumé qui commence à envahir tout le nord du Maroc, notamment à Nador et Tanger, les deux points de chute des candidats à l'immigration vers l'Europe. Ce matin un calme précaire régnait à Boukhalef.

Les commentaires sur cet article ont été fermés
L'avenir maintenant
Auteur : Dufina Tabu
Date : le 07 septembre 2014 à 13h05
L'Association des Volontaires du Congo (ASVOCO-Fondation Dufina) des Droits de l'Homme en RDCongo à Goma vous aide à penser à l'avenir.
Laissez les injures.Chercher comment aider ceux là qui croient que le monde est pour eux.Nous allons vous rappeler de la promulgation de lois qui punissent toute diffusion d'idée fondées sur la supériorité ou la haine raciale,toute incitation à la discrimination raciale,ainsi que tous actes de violence,de même que les organisations ainsi que les activités de propagande qui incitent à la discrimination raciale et qui l'encourage;
Il faut une législation qui garantisse l'égalité de tous devant la loi sans distinction de race,de couleur ou d'origine nationale ou ethnique;
Il faut une législation qui assure une protection et une voie de recours contre tous actes de discrimination raciale;
Il faut aussi des mesures dans les domaines de l'enseignement,de l'éducation,de la culture et de l'information,pour lutter contre les préjugés,favoriser la compréhension,la tolérance et l'amitié et faire connaitre la charte des Nations Unies et les accords internationaux relatifs aux droits de l'Homme.
Notre Association des Volontaires du Congo (ASVOCO-Fondation Dufina) a organisée une campagne dans la Région des Grands Lacs en commençant les pays des Grands Lacs (le Rwanda,le Burundi et la RDCongo)pour lutter contre les situations semblable.
Nous allons vous aider avec des conseils pour mieux comprendre que la solution c'est le respect des droits de l'Homme pour avoir une paix durable au monde.Évitons les préjugés mes frères et sœurs.Nous avons des bons arabes et des mauvais,même si les mauvais,les méchants sont nombreux au monde.
NON RACISME
Auteur : 1955
Date : le 07 septembre 2014 à 11h55
Nous condamnons avec force toute sorte de racisme au monde
raciste royaliste et nationaliste bref fitna
Auteur : hyayna
Date : le 02 septembre 2014 à 13h36
anti royaliste serai plus credible quand tu parle de moi mais toi se serai plutot raciste acharné
@colèredu59
Auteur : Didool
Date : le 02 septembre 2014 à 11h21
J'ai expliqué de différentes façons en quoi cette question n'a aucun intérêt. Je vous propose de remonter le fil de discussion si cela vous intéresse vraiment.
a africaare...
Auteur : samquebec
Date : le 02 septembre 2014 à 09h53
une chose est sure en europe noir=arabe=meme traitement...
quand a l afrique du sud que vous prenez en reference le pays est au bord du chaos et l economie est toujours aux mains des colons les afrikaners hollandais...si ces derniers partent ce sera un zimbabwe bis!
le maroc est le seul pays du magrheb qui officiellement apporte une aide aux subsahariens malgre les pressions de l europe...
c est triste de voir tant de misere dans ce continent pourtant si riche en ressources naturelles...le neo colonialisme est plus present et actif que jamais en afrique...l immigration est une chance pour les futures generations seulement...la premiere generation se fait toujours difficilement du au choc culturel ce qui est normal...nos enfants seront plus unis et partageront le meme avenir...

Mr charles ndout etait au mauvais moment et au mauvais endroit en contact avec des personnes peu recommendables..je pense que c est la pensee de chameur des serpents...les memes meurtres de noirs et d arabes se produisent en europe...l europe est en crise et les premiers bouc emmissaire sont les etrangers...paix a son ame et qu il repose en paix.




Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com