Menu

Environnement Publié

Belle progression du Maroc dans l'Indice de performance environnementale 2014

Après de piètres résultats en 2012, le Maroc semble s’être amélioré en matière d’écologie. C’est en tout cas ce que révèle le dernier indice de performance environnementale fraichement publié. Au 81ème rang sur 178 pays classés, le royaume a progressé sur les dix dernières années, mais doit encore fournir des efforts.

Temps de lecture: 2'
DR

Sur 178 pays dans le monde, le Maroc est le 81ème le plus performant dans la gestion de l’environnement, révèle l’indice de performance environnementale 2014 (IPE) récemment publié par les universités américaines Yale et Columbia. Il a obtenu un score de 51,89/100, s’améliorant de 6,66% sur les dix dernières années.

100/100 pour l’exploitation forestière

L’IPE étudie comment les pays du monde gèrent les questions environnementales en s’appuyant sur deux grands domaines d’action à savoir : la protection de la santé humaine contre le mal environnemental et la protection des écosystèmes. Ces deux grands domaines sont déclinés en 22 indicateurs qui permettent une évaluation détaillée. Il s’agit, entre autres, de la mortalité infantile, l’accès à l’eau potable, l’exploitation forestière, la pollution intérieur ou encore la protection des régions sauvages.

D’après le rapport, les plus belles performances du royaume concernent la qualité de l’air ambiant à l’intérieur du pays et l’exploitation forestière. Il s’en est sorti avec des notes respectives de 98,85 et 100/100. A en croire les chercheurs de Yale et Columbia, la pollution de l’air est extrêmement faible au Maroc.

Accès à l'eau potable, gestion de la pêche, ... de gros efforts à fournir

Par contre, le royaume doit fournir d’énormes efforts sur plusieurs aspects environnementaux, notamment, la protection de biodiversité et de l’habitat, le traitement des eaux usées ainsi que l’accès à l’eau potable. Pour ce dernier notamment, le royaume est très loin de la moyenne avec une note de 26,24/100 (125ème mondial).

Pour la majorité des indicateurs, le Maroc a soit progressé, soit stagné sur les dis dernières années. Mais au niveau du secteur de la pêche, sa note a dégringolé de -13.8%.

Globalement, la Suisse reste le pays ayant la meilleure politique environnementale au monde, suivi du Luxembourg et de l’Australie. Les voisins du Maroc, quant à eux, se débrouillent plus ou moins bien, la Tunisie étant au 52ème rang, quand l’Algérie se contente de la 92ème place. En région MENA, le Maroc est aussi devancé par la Syrie classée 68ème mondial.

L’IPE, établi tous les deux ans, permet de situer les pays du monde entier par rapport à la question écologique, devenu une priorité au 21ème siècle. Il faut dire que le rapport 2014, révèle une certaine amélioration du Maroc après les piètres résultats de 2012 où il avait été classé 105ème. Le royaume avait alors perdu 53 places.

et ou trouve t-on les sous pour ca?
Auteur : ichiadmia
Date : le 11 avril 2014 à 03h13
c'est simple a dire mais pour y arriver il faut mettre un peu la main dans la poche...que le marocain moyen se trouve un emploi pour se supporter lui meme et que 2 mois au minimum de son salaire ira aux impots (faut aller voir comment les suisses le font..., deja ils n'ont pas a perdre du temps a discuter ce qui est halal ou haram- on est assez grand pour pouvoir distinguer ses concept la et pas besoin de toute un ministere pour ca...mais vu qu'on a encore besoin d'imam alors le VERT doit attendre encore un peu et on est bien situe a la 81/178).
et si vous pensez que nos entreprises ne respectent pa sl'environnemt que dire de la Mansanto?? qui detruit les recoltes du monde entier et que Obama vient de signer tout une loi qui la protege?? il faut faire comme les autres
Je calsse le Maroc 178ème sur 178pays.
Auteur : ALI1955
Date : le 30 janvier 2014 à 21h11
Personnellement, je mettrai le Maroc dernier dans le classement environnementale,178ème sur 178pays.

-Tous les terrains de jeu et les parcs de cartiers ont étés spoliés par les mairies pour étés transformés en bâtiments ou en parkings.
- Les villes ne possèdent presque plus d'espaces verts pour la population.
A Tanger par exemple, il ne reste plus comme espace vert, qu'un seul mètre carré par habitant.
- La gestion des ordures et des objets encombrants est catastrophique.
- Les entreprises de construction déversent des gravats et des déchets de construction à même les rues, les terrains vagues, les falaises et partout ou ils peuvent.
Et personne ne dit rien, ou ne fait rien pour arrêter cet hécatombe.
- Le braconnage des animaux sauvages est sans limites.
- Les véhicules de transport polluants, et meurtriers ne sont pas contrôlés, ou écartés de la circulation.
- Les entreprises industrielles ne respectent pas la nature.
- Les falaises des côtes sont des dépotoirs d'ordures et d'encombrants .
- Le manque de sanitaire dans les rues, et surtout dans les régions touristiques.

Tout ceci n'est que la partie visible de l'iceberg, et il faut beaucoup d’effort aux responsables pour que le Maroc devient un pays respectueux de la nature.

La première chose à faire c'est de retirer le droit aux mairies la décision d'arrachage des arbres, la destruction des espaces verts et des parcs dans les villes, l’obligation de veiller à la leurs propretés, et la création de lieux sanitaires dans les villes.
Et c'est pareil pour les régions rurales.


la vérité est tout autre...
Auteur : baker67
Date : le 30 janvier 2014 à 21h04
asseyez vous juste 15min à une terrasse de café,au bout de 2 minutes les klaxon vous cassent la tête,au bout de 5minutes les débènes(mouche)vous on polués le café que vous buvez et la bouffe...au bout de 10minutes les gens qui parlent fort les vendeurs ambulants vous incitent à partir...au bout de 15minutes essyer vous le front avec un chiffon blanc et vous verrez un chiffon blanc devenir tout noir à cause de la polution automobile et camion tracteur etc...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate