Menu

Archive Histoire Publié

Ladies de l’islam : Khaoula, parmi les premières musulmanes

Elle est peu connue, parce qu’elle ne figure pas vraiment sur les livres d’histoire. Khaoula est l’une des premières femmes à avoir embrassé l’islam. Elle était également poétesse et composait de très beau vers, surtout après la mort de son mari. Elle rapporta aussi de nombreux hadiths du prophète. Retour sur le parcours de cette lady de l’islam.

Temps de lecture: 2'
DR

Khaoula était déjà mariée à Othmane Ibn Madhum quand ce dernier devint musulman. On raconte qu’il est rentré un soir et qu’il a dit à sa femme : «Je suis le 13e homme musulman, et ce soir, je vais rejoindre le prophète». Elle s’écria : «Moi aussi je veux être musulmane !». Les savants disent que ce couple était déjà prêt à entrer dans l’islam. Même avant, ils n’avaient jamais bu de vin. Ils disaient refuser de boire quelque chose qui leur ferait perdre la raison et donnerait aux autres l’occasion de se moquer !

A la mort de Khadija, Khawla alla voir le prophète pour le consoler. Elle lui proposa de se remarier. Elle fut donc à l’origine de son mariage avec Sawda, une veuve, et Aicha, fille d’Abou Bakr.

Khaoula avait l’habitude de se rendre dans la maison du prophète. Sauf qu’elle avait l’air de plus en plus déprimée. Quand les femmes du prophète lui demandèrent pourquoi, elle répondit qu’elle s’ennuyait de son mari, Othmane. Il passait ses nuits à prier et ses journées à jeûner.

Le prophète alla voir Othmane. On rapporte que l’envoyé de Dieu a dit : «Tes yeux ont des droits sur toi, ton corps a des droits sur toi et ta famille a des droits sur toi. Prie une partie de la nuit et dors une autre partie, jeûne certains jours en dehors d'autres !». Depuis, Khaoula devient très joyeuse. Son couple et son foyer se portaient bien, jusqu’à cet épisode de divorce.

Khaoula et le divorce

Le mari de Khaoula commença à la maltraiter. Un jour, dans un moment de colère, il lui dit : «Je divorce de toi». Peu après, il revint demander pardon à Khaoula. Elle refusa de lui parler, encore moins d’aller se coucher près de lui. Elle se rendit chez le prophète et lui raconta toute l’histoire. Il lui répondit : «Crains Allah Khaoula, il est ton cousin». Peu de temps après, un verset fut inspiré au prophète. Il parlait de Khaoula et donnait la solution au problème.

Le verset disait que le mari qui voulait revenir à sa femme après l’avoir répudiée se devait de libérer un esclave. Khaoula répondit que son mari n’en avait pas les moyens. Le verset avait proposé un autre choix, celui de jeûner deux mois consécutifs. Khaoula pleura en affirmant que son mari n’était plus si jeune. Le prophète proposa alors de donner à manger à soixante nécessiteux.  Il avait ajouté : «Fais le vite, puis reviens à ton cousin».

Khawla est considérée comme celle que Dieu a écoutée. Le verset en question commence ainsi : «Allah a bien entendu la parole de celle qui discutait avec toi à propos de son époux et se plaignait à Allah».

Khawla
Auteur : Gipsyfleur
Date : le 21 août 2013 à 16h32
Salam

J'ajoute juste que cette Sahabya avait demander au prophète SWS de l'épouser après la mort de son mari Othmane mais le proohète SWS avait refuser sa demande mais celle ci est restée très proche de la famille du prophète SWS et a participé à plusieurs guerres à côté du prophète SWS.

w'Allaho A3lam =)
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com