Menu

Société   Publié

Maroc : Un milliardaire émirati entretient des voitures improbables à Rabat

Les Rbatis ont certainement pu apercevoir l’une des ses voitures insolites, sillonnant les artères de leur ville. Hamad ben Hamdane Al Nahyane, un milliardaire émirati, passionné d’automobile, est aujourd’hui installé au Maroc où il entretient une partie de l’une des plus grandes et improbables collections de voitures au monde. 

Temps de lecture: 2'
Maroc : Un milliardaire émirati entretient des voitures improbables à Rabat
Maroc : Un milliardaire émirati entretient des voitures improbables à Rabat
Maroc : Un milliardaire émirati entretient des voitures improbables à Rabat

On en sait désormais plus sur le propriétaire de la fameuse «Jeep Wrangler Twins», filmée début janvier dans les artères de Rabat. Le véhicule, aussi improbable qu’il soit, appartient au cheikh Hamad ben Hamdane Al Nahyane, un milliardaire émirati de 55 ans, appartenant à la famille régnante des Emirats arabes unis, installé aujourd’hui au Maroc. A quelques kilomètres de Rabat, celui que ses proches surnomment le cheikh arc-en-ciel, possède une «immense demeure» où il entretient près d’une centaine de véhicules insolites, a fait savoir l’AFP, lundi 4 mars.

Hamad ben Hamdane Al Nahyane est un passionné de l’automobile. Il possède l’une des plus grandes collections de voitures au monde. Aux Emirats arabes unis, le cheikh possède carrément un parc automobile, à proximité d'Abou Dhabi qu’il a transformé en musée, accessible au grand public. Au Maroc, un pays que ce collectionneur de voitures invétéré apprécie beaucoup, le cheikh n’en est pas encore là.

Le seul pays sans maux de tête

Ancien diplomate et ancien membre de la garde rapprochée de président défunt des Emirats, Zayed ben Sultan Al Nahyane, a fait du royaume sa résidence principale. «La vie y est facile. C'est le seul pays sans maux de tête», se réjouit-il. Dans sa propriété marocaine, il n’emploie pas moins de 50 personnes, notamment des mécaniciens, chauffeurs et gardiens de nationalités marocaine et indienne. Plusieurs modèles uniques en leur genre y sont entretenus : des 4X4 à six roues, des «jeep camions» et des «doubles mobylettes» d’anciens modèles Mercedes entreposés sur de vieux pneus de camions.

Attention, les Lamborghini, Ferrari et compagnie ne sont pas du goût du cheikh. Ce dernier ne travaille que sur des «concepts» dont le budget ne dépasse pas les 600 000 dirhams. «J'adore les voitures [...]. Elles reflètent ce que je suis. Quand vous regardez l'une de mes voitures ou ma maison, c'est ma personnalité que vous voyez», affirme-t-il. Pour ceux qui trouvent déjà sa collection de voitures démesurée, elle n’est rien comparée à l’exploit réalisé il y a près de 2 ans. En juillet 2011, il a fait inscrire son nom sur une île qu’il possède à Abou Dhabi, en caractères immenses pour qu'ils soient visibles de l'espace.

"Six Wheeler SUV"

"La Jeep Wrangler twins au Maroc"

"Hamdane Island"

Voitures
Auteur : WIEMFEN
Date : le 16 mars 2013 à 18h15
Bonsoir,

Pourquoi tant de chichis, de sarcasmes, je vis dans une ville où des voitures comme celles-ci mm pire circulent parfois, je ne vois pas où est le problème.

A part le fait d'aimer cela à outrance, bientôt il y aura une course sur un circuit mais pas avec ce genre de voitures mais d'autres, où j'assisterais inch'allah, waou l'adrénaline, les moteurs qui ronronnent c un vrai spectacle.

Wiem
c'est scandaleux
Auteur : bétise humaine
Date : le 05 mars 2013 à 21h28
lahawla wala kouwata illa bi ALLAH
وسخ الدنيا
Auteur : becharelkhir
Date : le 05 mars 2013 à 18h33
اللهم بارك في الشيخ وللشيخ’واللهم لا حسد
gros jouflu
Auteur : nabil922
Date : le 05 mars 2013 à 10h10
à-il le droit de rouler avec des des voitures qui ne respectent pas l'envergure internationales.ces voitures dépassent largement les 2m50 de large.chez nous c'est blad siba,tout est permis.
il empiette sur la ligne continue et même sur la moitiée de la file de gauche et c'est interdit au risque de provoquer des accidents.il n'a qu'a se construire son circuit particulier pour exiber ces bolides au lieu de le faire en plein boulevard.c'est l'argent qui parle.
BLAD ESSIBA.
Jaloux
Auteur : royaliste
Date : le 05 mars 2013 à 01h41
Pourquoi êtes vous envieux de cet Homme qui a réussi dans sa vie et qui souhaite s'installer chez nous,qu'il roule en 8 ou 18 roues cela le regarde,tant qu'il ne touche pas à votre porte monnaie.
En ce qui concerne sa passion,il a le droit d'aimer ce qu'il veut tant ce qu'a ne touche pas à vos intérêts personnel.
Pour le faite qu'il distribue sa richesse aux autres musulmans , il le fait par le biais de faire travailler chez lui des dizaines d'employés, donc des centaines de familles.
pourquoi distribuerai t'il son argent à des centaines de gens , il n'est pas obligé,c'est son ARGENT!!!!
ça m'énerve ces critiques de 7akdines.
Bonne continuation Monsieur,la caravane passe et les chiens aboient.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com