Menu

Archive

Ramadan dans l'Histoire #24 : L'Aïd Al Fitr au temps du Prophète

Le Prophète avait l'habitude de porter ses plus beaux vêtements à l'Aïd Al Fitr et de manger avant de quitter sa maison pour se rendre au lieu de prière. Il avait l'habitude d’appeler les femmes et les enfants à sortir également pour prier.

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 2'

L'Aïd Al Adha et l'Aïd Al Fitr étaient des fêtes exceptionnelles pour le Prophète Mohammed, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, durant lesquels il portait ses meilleurs vêtements ainsi que du parfum. «Il portait ses plus beaux vêtements pour eux (c'est-à-dire pour les deux fêtes religieuses). Il avait un costume qu'il portait pour les deux Aid et les vendredis», indique l’imam Ibn Qayyim al-Jawziyya.

Le Messager de l’Islam «ne sortait pas le Jour d’Aid Al Fitr avant d'avoir mangé et ne mangeait le jour de l’Aid Al Adha qu’après avoir procédé au sacrifice». Avant de sortir vers la Moussala de l'Aïd Al Fitr, il mangeait des dattes en veillant à manger un nombre impair, rapporte-t-on dans «Sahih al-Bukhari».

Le Prophète de l'Islam avait l'habitude d’effectuer la prière de l'Aïd dans la Moussala, et il n'a pas été rapporté qu'il l’aurait effectué dans la mosquée. «Le Messager de Dieu, que la prière et la paix de Dieu soient sur lui, avait l’habitude de sortir le jour de l'Aïd Al Fitr et l'Aïd Al Adha vers la Moussala. Si c'était le jour de l'Aïd, il changeait d’itinéraire», ajoute «Sahih al-Bukhari».

La participation des femmes et des garçons

Dans «Shu'ab Al-Iman», Abu Bakr Al-Bayhaqi a rapporté, citant d'Abdullah bin Omar, que le Prophète Mohammed avait également l’habitude d’«élever la voix avec des Tahlil (consiste à dire La Ilaha Illa Lah, soit : l n'y a de Dieu qu'Allah) et des Takbir (dire Allaho Akbar, soit Dieu est grand)». Le compagnon ajoute aussi qu’il «prenait» deux chemins différents pour se rendre au lieu de prière et pour y revenir.

Les garçons et les femmes avaient l'habitude de sortir vers la Moussala le jour de l'Aïd. «Nous avons reçu l'ordre de faire sortir les femmes», indique Umm Attia. Ibn Abbas a également rapporté que «le Messager de Dieu avait l'habitude d'ordonner à ses filles et femmes de sortir lors des deux Aid».

Le Prophète Mohammad commençait la prière de l’Aid par le sermon. Dans «Sahih Muslim» et «Sahih al-Bukhari», il est rapporté sur Ibn Omar que le Messager de l’Islam avait l'habitude de prier avec deux rak'ahs dans lequel il récitait à haute voix. Il récitait dans la première la Sourate Al Ala et dans la seconde la Sourate Al-Ghashiya.

Dans «Sunan Abi Dawud», il est rapporté qu’il «avait l'habitude de dire sept takbirs pour la première rak'ah, avec le takbir d'ouverture et six takbirs dans la deuxième rak'ah».

«Sahih Muslim» et «Sahih al-Bukhari» indiquent également que le Prophète de l’islam avait l'habitude d’effectuer la prière de l'Aïd sans l'appel à la prière ou l'iqama. Un fait confirmé par Ibn Abbas et Jabir bin Abdullah.

Les musulmans avaient aussi l'habitude de se féliciter les uns les autres pour la fête.

Hanabi
Date : le 16 avril 2023 à 01h15
Merci beaucoup pour cette série d'information ! L'Aïd approche...!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com