Menu

Breve

Nîmes : Le Groupe Casino réagit à l’interdiction aux femmes voilées dans un de ses magasins

Publié
Photo d'illustration / Ph. M. Bernouin - FTV
Temps de lecture: 1'

A la suite d’une polémique suscitée par l’interdiction d’accès pour les femmes voilées à un magasin Vival de Nîmes, le groupe Casino a réagi, jeudi soir, en appelant à lever cette mesure discriminatoire qui n’aurait pas été décidée par son administration.

Quelques heures plutôt, des photos ont abondamment circulé sur les réseaux sociaux, montrant que l’enseigne nîmoise avait affiché un avis à son entrée, indiquant qu’«à compter de ce jour, toute personne voilée ne sera pas autorisée à entrer». «Et j’assume les conséquences», a commenté l’un des deux gérants du magasin en question, en publiant l’avis sur sa page Facebook.

«Nous venons de prendre connaissance de cette affiche», a annoncé pour sa part l’entreprise, indiquant condamner son contenu «avec la plus grande fermeté». Casino souligne en effet qu’«il s’agit d’une initiative personnelle, qui va à l’encontre des valeurs de l’enseigne». «Nous avons fait le nécessaire pour tout faire retirer», affirme encore l’entreprise.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la devanture du magasin a été sacagée, nécessitant une intervention de la police. Selon des témoignages auprès des médias locaux, des personnes auraient bloqué le passage de la police pour s’en prendre à la vitrine. Les casseurs auraient réagi à l’annonce affichée la veille dans l’après-midi. Ce vendredi matin, le commerce est fermé, selon Objectif Gard.

«Il faut être fou pour afficher ce genre de chose lorsque l'on est commerçant», a témoigné une mère de famille auprès du média. Pour la riveraine, cette annonce «met tout le monde en danger dans un quartier où il y a beaucoup de retraités et de familles». «Moi je ne veux pas de ce genre de pub à côté de chez moi, à côté de l'école, car cette histoire va cristalliser les haines», a-t-elle confié.

Article modifié le 2020/10/30 à 11h29

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/