En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Yunus
10.1. Alif - Lâm - Râ. Voici les versets du Livre plein de sagesse.
10.2. Qu'y a-t-il d'étonnant pour les hommes que Nous ayons révélé à l'un d'entre eux d'avoir à les avertir et à annoncer à ceux qui croient qu'ils bénéficieront d'une présence bien méritée auprès de leur Seigneur? Mais les incrédules s'écrient : «Cet homme est un vrai sorcier !»
10.3. Votre Maître est Dieu qui a créé les Cieux et la Terre en six jours et qui S'est ensuite établi sur Son Trône, pour régler la marche de l'Univers. Aucune intercession ne peut avoir lieu sans Sa permission. Tel est Dieu, votre Seigneur ! Adorez-Le ! C'est bien le moment de vous en souvenir.
10.4. C'est vers Lui que vous ferez tous retour, et c'est là un arrêt irrévocable du Seigneur. C'est Lui qui crée les êtres une première fois et qui les ressuscite après leur mort, afin de rétribuer en toute équité ceux qui auront cru et accompli de bonnes œuvres. Quant aux négateurs, il leur sera servi un breuvage bouillant et infligé de cruels tourments, pour prix de leur négation.
10.5. C'est Lui qui a fait du soleil une lumière et de la lune une clarté. C'est Lui qui a déterminé les phases de celle-ci, afin que vous puissiez dénombrer les années et calculer la durée du temps. Ce n'est pas sans but sérieux que Dieu a créé tout cela. C'est ainsi qu'Il expose Ses signes pour ceux qui comprennent.
10.6. Certes, dans l'alternance de la nuit et du jour, dans tout ce que Dieu a créé dans les Cieux et sur la Terre, il y a aussi des signes pour ceux qui Le craignent.
10.7. En vérité, ceux qui n'espèrent pas Notre rencontre, qui s'abandonnent en toute quiétude aux plaisirs de ce monde et se montrent indifférents à Nos signes,
10.8. ceux-là, comme prix de leurs œuvres, auront pour refuge l'Enfer.
10.9. Mais ceux qui croient et font le bien, Dieu les dirigera en raison de leur foi, et à leurs pieds couleront des ruisseaux dans les Jardins du délice.
10.10. Là, leur prière sera : «Gloire à Toi, ô Seigneur !» Tandis que leur salutation sera le mot : «Paix !» et leur invocation se terminera toujours par : «Louange à Dieu, Maître de l'Univers !»
10.11. Si Dieu faisait fondre le malheur sur les hommes avec autant d'empressement que ceux-ci recherchent le bonheur, ils auraient tôt fait d'arriver à la fin de leurs jours. Aussi laissons-Nous ceux qui n'espèrent pas Notre rencontre se débattre dans leur aveuglement et dans leurs erreurs.
10.12. Quand un malheur atteint l'homme, il Nous appelle à son secours, qu'il soit couché sur le côté, debout ou assis. Mais aussitôt que Nous l'en délivrons, il reprend son train de vie, comme s'il n'avait jamais sollicité de Nous de le débarrasser de ce qui l'accablait. C'est ainsi que les plus mauvaises actions se trouvent embellies aux yeux de leurs auteurs.
10.13. Nous avons déjà fait périr des générations avant vous, lorsqu'elles se montrèrent injustes, malgré les preuves évidentes que leur avaient apportées leurs prophètes, car ces peuples n'étaient pas disposés à croire. Et c'est ainsi que Nous rétribuons les peuples criminels.
10.14. Puis Nous avons fait de vous leurs successeurs sur la Terre pour voir comment vous vous y comporteriez à votre tour.
10.15. Lorsque Nos versets sont récités, comme preuves évidentes, à ceux qui n'espèrent pas Notre rencontre, ils te disent : «Apporte-nous un autre Coran que celui-ci, ou changes-en la teneur !» Réponds-leur : «Il ne m'appartient pas de le changer de ma propre initiative. Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé. En vérité, je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d'un grand jour !»
10.16. Dis-leur : «Si Dieu l'avait voulu, je ne vous l'aurais pas récité et Il ne vous l'aurait pas fait connaître. Et avant cela, je suis bien demeuré parmi vous toute une vie sans le faire. Ne raisonnez-vous donc point?»
10.17. Y a-t-il plus injuste que celui qui invente des mensonges sur Dieu ou qui traite Ses versets d'impostures? Mais Dieu ne permettra jamais à ces coupables de réussir.
10.18. En dehors de Dieu, ils adorent des idoles qui ne peuvent ni les servir ni leur nuire, en disant : «Voilà nos intercesseurs auprès de Dieu !» Dis-leur : «Auriez-vous donc la prétention d'apprendre à Dieu ce qu'Il ne connaîtrait pas dans les Cieux et sur la Terre?» Gloire à Lui ! Il est très au-dessus de ce qu'ils Lui associent !
10.19. Les hommes ne formaient à l'origine qu'une seule et même communauté. Puis des divisions surgirent entre eux , et si ton Seigneur n'avait pas pris une décision préalable à ce sujet, Il aurait déjà mis fin à leurs points de divergence.
10.20. Ils disent : «Si seulement son Seigneur lui permettait d'accomplir un miracle !» Réponds-leur : «Le mystère relève uniquement de Dieu ! Attendez donc ! Je serai avec vous, parmi ceux qui attendent !»
Rechercher dans le Coran
Accès sourates
Accès versets