Menu

Politique Publié

Le consul du Maroc à Oran a quitté l’Algérie

Temps de lecture: 1'
Rapatriement du consul du Maroc à Oran / DR

Le consul du Maroc à Oran a quitté l’Algérie. L’auteur de la désormais célèbre tirade «l’Algérie est un Etat ennemi», était sur la liste des passagers des avions la RAM ayant ramené 300 Marocains bloqués à Oran et Sidi Bel Abbès. Depuis, Boutahar Aherdane a été placé en quarantaine dans un hôtel de Saidia.

On apprend que le retour du diplomate a été préparé à l'avance et dans la discrétion, à l’occasion de l’appel téléphonique du 15 mai, entre Nasser Bourita et son homologue algérien, Sabri Boukadoum. Un entretien qui a eu lieu seulement deux jours après la convocation de l’ambassadeur du royaume à Alger.

Pour mémoire, le ministère algérien des Affaires étrangères a qualifié les propos du consul d’«atteinte à la nature des relations entre deux pays voisins et deux peuples frères, ce qui requiert des autorités marocaines la prise des mesures appropriées pour éviter les répercussions de cet incident sur les relations bilatérales».

Des formations politiques et des associations algériennes ont, par ailleurs, exigé l’expulsion du consul marocain. Le diplomate est en poste à Oran depuis septembre 2018.

Article modifié le 2020.06.06 à 21h24

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate