Menu

Politique   Publié

Le Maroc a-t-il autorisé à nouveau l’entrée de poissons à Ceuta ?

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Le marché central de Ceuta renoue avec de quantités suffisantes de poissons, estimées à 2 000 kilos. Au grand bonheur des clients, les étals sont assez approvisionnés comme le montre une vidéo diffusée ce mercredi 3 mars.

Néanmoins, les marchands restent prudents et ne souhaitent pas répondre aux questions portant sur l’origine du poisson : Serait-il du Maroc ? «La provenance du produit continue d’être un tabou entre les pécheurs qui refusent de faire des déclarations par peur que la situation ne redevienne chaotique», écrit le média local Ceuta Actualidad. Le même silence est constaté auprès des différentes autorités de Ceuta, ajoute la même source.

«Le poisson entré dans la ville provienne de Cadiz et non du Maroc», nous confie une source associative à Tétouan. Et de souligner qu’«au début de la crise, Vox avait en effet demandé au président de Ceuta, Juan Vivas, de se tourner vers les armateurs andalous, particulièrement de Cadiz et Malaga pour faire face à la pénurie de poissons».

«Les prémices d’un retour à l'ordre qui prévalait avant le 10 février est, par ailleurs, la conséquence de la visite d’une délégation composée de sécuritaires et d’experts espagnols à Ceuta pour examiner les mesures à prendre pour alléger l’asphyxie de la ville par le Maroc», explique-t-elle. Cette délégation «a conclut que la proximité géographique de Ceuta avec la péninsule constitue son principal atout par rapport à Melilla. Deux à trois heures par voie marine suffisent pour arriver à Malaga ou Algésiras. En témoigne les cinq bateaux de marchandises en provenance de l’Espagne qui accostent quotidiennement dans son port», révèle notre interlocuteur.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate