Menu

Terrorisme Publié

Double attentat terroriste en Allemagne : Prêches et marches pour dénoncer le terrorisme

Les musulmans d’Allemagne organiseront des marches dans le pays endeuillé par un double attentat terroriste ayant coûté la vie à neuf personnes, perpétré par un suprémaciste de l’extrême-droite. Les prêches du vendredi seront aussi traduits en Allemand afin de dénoncer le terrorisme.

Temps de lecture: 3'
Une mosquée à Cologne, en Allemagne. / DR

«Le racisme est un poison, la haine est un poison. Et ce poison existe dans notre société, depuis les actes de la NSU jusqu’au meurtre de Walter Lübcke et aux assassinats de Halle.» La déclaration est celle de la chancelière allemande Angela Merkel, qui a réagi ce jeudi au double attentat terroriste perpétré dans la ville de Hanau, près de Francfort.

Un suprémaciste proche de la mouvance d’extrême droite a ouvert le feu, mercredi soir, dans deux bars à chicha, tuant neuf personnes. Il se serait ensuite suicidé, laissant derrière lui un manifeste de plusieurs pages dans lequel il appelle à «l'extermination de plusieurs pays en Afrique du Nord, au Proche-Orient et en Asie centrale».

La réaction d’Angela Merkel rompt ainsi un silence gênant au sein de la société allemande, d’autres responsables et politiques ayant opté pour le silence face à cet acte terroriste.

De leur côté, les musulmans d’Allemagne, déjà inquiets depuis l'annonce du démantèlement d’une cellule terroriste d’extrême droite la semaine dernière, sont sous le choc. «C’est une attaque à notre culture et à notre pays, l’Allemagne. Ces attentats criminels et terroristes visent des personnes innocentes qui n’ont commis aucun crime, si ce n’est le fait d'être des étrangers et peut-être des musulmans aux yeux des terroristes», dénonce auprès de Yabiladi Abdessamad El Yazidi, secrétaire général du Conseil supérieur des musulmans d’Allemagne.

Les musulmans réitèrent leur appel à plus de protection

«Nous la dénonçons fortement et nous prions pour les victimes de cet acte terroriste, tout en soutenant leurs familles», ajoute-t-il. Le Maroco-allemand et secrétaire général du Conseil supérieur des musulmans d’Allemagne précise avoir rencontré ce jeudi le ministre allemand de l’Intérieur et le chef d’Etat allemand qui se sont rendus à Hanau, près de Francfort. Il affirme que le message des musulmans est «clair».  

«Les musulmans et ceux que les extrémistes qualifient d’étrangers sont une partie intégrante de cette nation et de cette société. Les responsables, les politiques, le gouvernement et les institutions doivent les protéger et les soutenir face à cette violence et à ce terrorisme.»

Abdessamad El Yazidi

Et d’assurer que «les musulmans et les Marocains d’Allemagne ressentent ce danger et cette inquiétude de ces transformations rapides» au sein de la société allemande. «Cela nous inquiète», ajoute-t-il.

Abdessamad El Yazidi regrette également que «la sympathie des politiques et des autres composantes de la société allemande après ces attentats terroristes et menaces n’ait pas été au rendez-vous» auprès des musulmans.

Prêches du vendredi traduits en allemand et manifestations pour dénoncer le terrorisme

Pour sa part, Mohammed Assila, expert marocain dans l’enseignement des préceptes de l’islam en Allemagne et membre du Conseil supérieur des musulmans, rappelle avoir mis en garde contre ce passage à l’acte de personnes imprégnées par les discours d’extrême droite. «Nous nous attendions à ce que cela se produise», nous déclare-t-il.

«Nous sommes déçus que cela n'ait pas été dénoncé par les médias et la scène politique comme un acte inspiré par ce discours de haine et comme un acte terroriste qui vise les musulmans et les étrangers en Allemagne», fustige-t-il encore.

Pour ce Maroco-allemand, «cet acte terroriste a touché tous ceux qui croient en l'humanité». Et d’ajouter qu’«il ne s'agit pas de communautés ou de personnes étrangères, car soutenir ceux qui ont été touchés par l'attaque et dénoncer l'acte n'est pas un acte volontaire mais un devoir».

Il appelle par ailleurs à «penser à une solution et à une stratégie de lutte contre le terrorisme». «Nous devons nous rassembler et développer une vision», dit-il encore.

Et d’annoncer que les musulmans d’Allemagne traduiront les prêches du vendredi en allemand. «Demain, nous aborderons cette question dans les mosquées et nous dénoncerons le terrorisme sous toutes ses formes. Nous prévoyons également d’investir les rues et de saisir les partis politiques afin de dénoncer ce qui s'est passé», informe-t-il.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate