Menu

Société Publié

Maroc : Un jeune homme battu à mort dans un commissariat de Témara ?

Que s’est-il passé le week-end dernier dans le commissariat de police de Témara près de Rabat ? Après s’être fait arrêté, un jeune homme, El Asri Cherkaoui, âgé de 26 ans est décédé dans l’établissement lundi 6 février dernier, vers 6 heures du matin. De son côté, l’AMDH dénonce un interrogatoire qui se serait transformé en torture et demande l’ouverture rapide d’une enquête.

Temps de lecture: 2'
DR

Selon un communiqué de l’Association Marocaine des Droits de l’Homme section Témara, le jeune homme a été arrêté en compagnie de deux autres personnes le vendredi 3 février dernier. Les parents d’El Asri n’ont eu aucune nouvelles de lui jusqu’au moment où la police les contacte dimanche et leur demande d’apporter des vêtements propres et des médicaments pour soigner leur fils. «La famille affirme n’avoir jamais eu connaissance d’une quelconque pathologie dont aurait souffert le jeune homme», précise le communiqué.

Ecchymoses sur les yeux

«Par la suite, lundi matin, la police a appelé le père pour identifier le corps de son fils. Il a remarqué des traces de violence sur le corps de son fils, que du sang coulait de son nez, de la bouche et des oreilles.», explique Khadija Ryadi, Présidente de l’AMDH joint par nos soins. Le communiqué ajoute à cela des ecchymoses au niveau de la tête et des yeux du défunt et dénonce un cas de torture.

Autopsie

Khadija Ryadi précise que l’association a demandé lundi dernier l’ouverture d’une enquête officielle pour déterminer les circonstances de la mort du jeune homme. «Nous avons envoyé une lettre au Procureur Général du roi à Rabat et au ministre de la justice pour demander l’ouverture d’une enquête sur la base de l’autopsie du corps du jeune homme et on suivra cette enquête de près», poursuit-elle. Elle évoque également l’intimidation de la part de la police sur la famille d’El Asri pour qu’elle renonce à ce qu'une autopsie soit pratiquée sur le corps du défunt. Cependant, grâce aux encouragements des voisins de la famille, la police a finalement accepté qu’une autopsie soit pratiquée.

Crise du logement

Pour le moment, on ne connait pas les raisons exactes pour lesquelles le jeune homme a été arrêté. Néanmoins Khadija Ryadi explique que le quartier populaire où vivait El Asri, le douar Jamaïque, connaissait régulièrement des conflits violents entre la population des bidonvilles et les autorités autour de la question du logement. Elle pense que la victime aurait pu être arrêtée suite à l’une de ses confrontations.

temara
Auteur : Agrou
Date : le 13 février 2012 à 15h56

Ce n'est pas la police cette photos .
Et ce n'est pas non plus Temara .
Il reste à voir la datte de cette photo .
les jeune sont manipulés ( les pauvres ) et sortent pour faire des marches qui se transforment en scandal et ensuite les journalistes à leur tour sont manipulés pour des développements montrants que les jeunes sont des victimes et que la police ne doit pas réagir .
Une fois il y a des morts ; c'est le gouvernement qui est résponsable !!
c'est la logique de la démocratie nouvelle .Regerdez ce qui se passe en Egypte en ce moment . Ils ont demandé la tête du déctateur ! et maintenant ils demandent un payé sans sécurité ( sans militaire ) ?
Après ils vont demander aux Islamistes de partir .Et rebolotte .
Benkirane fassi
Auteur : allamami
Date : le 11 février 2012 à 01h14
@ Amir
Benkirane fassi ? Et alors ?
Le peuple a voté , Non ?
Merci d'élever le débat un peu + haut.
ça vole trop bas, vraiment !
Salam.
photos d un para militaire
Auteur : univers2011
Date : le 09 février 2012 à 20h30
Pourquoi montrer une photos d un para-militaire , alors que sur cet article ça parle du commissariat de police , faut pas tout mélanger .
Pouic serait-il votre autre nom?
Auteur : wiwinou
Date : le 09 février 2012 à 12h58
Ne prenez pas trop vos reves pour des realites!
Application de la nouvelle constitution!!!!!!!!!
Auteur : Chibani2
Date : le 09 février 2012 à 07h52

Réformes policières,changement de boss à la tête de cette police qui traumatise le peuple et use de son pouvoir,le passé et les années de plomb de votre feu père Majesté refait surface.
Où sont-elles les revendictions des citoyens et des mouvements revendicatifs: Justice sociale,dignnité,éducation,travail,santé.Tout sest passé à la trappe,la première des choses que vous avez appliqué ces la nominations de vos conseillers,la police,la défense et Adieu veaux,vacjes,couvées.Vive la Démocratie Chérifienne,mais l'ébulition au Maroc continue et vous serez lâché par les Occidentaux une fois que vos tâches ne seront plus prises en considération,le sort de Khadaffi,BanAli et Bientôt le Président Syrien......wait and see Majesty....The end is soon to come.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com