Menu

Société Publié

Des syndicats en grève de 48h en solidarité avec l’enseignant de Taroudant

Temps de lecture: 1'
Un sit-in en solidarité avec le professeur condamné à dix mois de prison. / Ph. ladepeche24.

Les bureaux de sept syndicats d'enseignants de la Direction régionale de Taroudant ont appelé, hier, à une grève régionale de 48 heures et à une marche de solidarité avec le professeur condamné par le tribunal de la ville à dix mois de prison.

Selon le communiqué conjoint, cité par Al3omk, ces syndicats, dont les cinq les plus représentatifs du secteur, ont clamé l’innocence de l’enseignant Boujemaa D.

Ils ont rappelé que le professeur «a répété, tout au long du procès, qu'il réfute les accusations d’agression physique de la petite Mariam». Tout en déclarant leur «entière solidarité» avec cet enseignant, les syndicats ont dénoncé un jugement sévère «pour un homme qui a passé une bonne partie de sa vie à venir en aide aux enfants de la région». Les syndicats ont également exigé du ministère de tutelle de «protéger ses employés».

Le tribunal de première instance de Taroudant a rendu, lundi soir, son verdict dans cette affaire,  reconnaissant coupable d’agression physique l’enseignant et le condamnant à dix mois d'emprisonnement, dont six mois en sursis, en plus d'une indemnité civile de 40 000 dirhams.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com