Menu

Contenu de marque Publié

Maroc : Comment demander un remboursement de Vueling lors d'un vol retardé ?

Chaque année, de nombreux passagers aériens qui prennent des vols proposés par Vueling Airlines sont victimes de vol retardé ou annulé. Si vous faites partie de ces malheureux vacanciers ou travailleurs qui ont été contraints d’attendre à l’aéroport, gâchant des heures, voire des jours de travail ou de détente en famille, sachez que vous avez droit à une indemnisation.

Temps de lecture: 4'
Photo d'illustration. / DR

Chaque victime doit mener une procédure spécifique visant à soumettre une réclamation en vue d’obtenir sa compensation, ou demander un remboursement de Vueling en ligne.

La compagnie aérienne espagnole Vueling Airlines est parmi les plus populaires en Europe. Tous les passagers qui ont subi les désagréments occasionnés par une perturbation d’un vol de Vueling ont donc droit à un dédommagement. Pour un vol retardé, la compensation est effective si la raison de la perturbation engage la responsabilité de la compagnie aérienne et que le vol affiche un décalage de 3 heures à l’arrivée.

Par ailleurs, la compagnie aérienne Vueling Airlines est tenue de prendre en charge toutes les commodités, à savoir : les repas, les boissons, les dépenses en communication durant le temps d’attente pour un retard de plus de 2 heures sur un vol court courrier (moins de 1500 km), un retard de plus de 3 heures sur un vol moyen-courrier (1500 km à 3500 km), ou un retard de plus de 4 heures sur un vol long-courrier (plus de 3500 km). Si le prochain vol n’est prévu que pour le lendemain, l’hébergement et le déplacement entre l’aéroport et l’hôtel sont également à la charge du transporteur aérien.

Dans le cas d’un retard de plus de 5 heures, le voyageur a la possibilité d’annuler son billet d’avion et a droit à un remboursement total. Vueling dispose d’un délai légal de 7 jours pour verser la valeur du billet d’avion au passager.

S’il s’agit d’une correspondance, le passager aérien peut, en plus d’annuler sa réservation, prendre une autre place sur un vol qui le mènera vers son point de départ initial.

Qu’en est-il alors d’un retard de vol causé par une grève ? 

Les passagers aériens victimes d’un retard de vol résultant d’une grève n’ont pas droit à une indemnisation si la manifestation est menée par le personnel de l’aéroport, les douaniers, les contrôleurs aériens. Cependant, il faut réclamer votre dédommagement si la grève concerne le personnel de la compagnie aérienne, en l’occurrence, le personnel de bord ou le personnel administratif de Vueling. En effet, la Loi prévoit que, dans ce genre de situation, Vueling Airlines est en mesure de prendre les dispositions nécessaires pour maintenir les horaires de vol et éviter les perturbations.

Le passager aérien victime d’une perturbation de vol doit entamer une procédure pour recevoir la compensation. Cette dernière peut varier entre 250 € et 600 € selon la longueur du trajet en avion, à savoir : 250 € pour vol court courrier (moins de 1500 km) en UE ; 400 € pour un vol en UE de plus de 500 km et pour un vol hors UE de 1500 km à 3500 km ; 600 € pour un vol long-courrier hors UE.

Le voyageur mécontent dispose d’un délai de 5 ans à compter de la date prévue de départ pour soumettre sa réclamation.

La procédure à suivre pour faire une réclamation et obtenir un remboursement 

La démarche en vue de l’obtention d’une indemnité pour retard de vol, annulation de vol, surbooking et refus d’embarquement se fait à 3 niveaux : le passager doit d’abord envoyer sa réclamation de vol retardé écrite avec le montant de l’indemnité demandée ainsi que les documents justificatifs au service client de Vueling Airlines par courrier recommandé avec accusé de réception. La compagnie aérienne devrait manifester sa réponse dans les 8 jours qui suivent la date de réception de la lettre de réclamation.

En cas de refus de Vueling ou en l’absence d’une réponse de la part du service client, le voyageur peut saisir la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC). Pour ce faire, vous devez télécharger le formulaire de réclamation et le remettre dument rempli et imprimé à la DGAC – Bureau des droits des passagers, à l’adresse postale suivante :

Direction du transport aérien

Mission du droit des passagers

Bureau des passagers aériens (MDP/P2)

50 rue Henry Farman

75720 PARIS CEDEX 15          

Vous pouvez aussi porter l’affaire auprès du juge d’instance.

Pourquoi faire appel à une agence dédiée ?

La plupart des passagers aériens mécontents abandonnent la procédure après l’échec du recours à l’amiable auprès de la compagnie aérienne ou après plusieurs tentatives vaines de prise de contact avec le service client de Vueling. Il est pourtant indispensable d’insister. Le passager aérien doit, donc, consacrer du temps pour la réalisation de la démarche. 

Le meilleur moyen de faire valoir vos droits sans contrainte est de faire appel aux services d’une entreprise spécialisée comme Indemniflight. Cette alternative vous fait gagner du temps et vous permet de bénéficier des conseils et des prestations d’experts juridiques en droits des passagers aériens dans l’Union Européenne.

Les spécialistes prennent en charge votre dossier tout au long de la procédure. Vous jouissez d’un accompagnement entièrement personnalisé dès l’évaluation de votre cas en vue de déterminer l’accès ou non à l’indemnité. Les professionnels vous offrent un appui lors de la constitution des dossiers nécessaires pour la réclamation. Les procédures auprès de la compagnie aérienne, puis au niveau de la DGAC et du Tribunal d’Instance si besoin, sont entreprises par l’agence. Le concerné reçoit régulièrement un compte rendu de l’avancement de la procédure à chaque étape.

Outre le gain de temps et la conformité de la procédure, les passagers aériens mécontents qui font appel aux prestations d’une entreprise spécialisée dans le dédommagement des perturbations de vol comme Indemniflight bénéficient d’une assurance de gain de cause. En effet, plus de 90 % des cas traités par ces agences aboutissent sur le versement de la compensation prévue par la règlementation CE n°261/2004.

Par ailleurs, les services sont entièrement gratuits. Le concerné n’a pas à débourser un centime de sa poche. Aucun frais de dossier n’est prévu. La commission qui s’élève entre 25 % et 30 % est directement retenue lors du paiement de l’indemnité. De même pour la TVA et les honoraires de l’avocat spécialisé si le dossier a nécessité une comparution auprès du Tribunal d’Instance. L’entreprise ne se rémunère donc que sur gain de cause. Autrement, pour le pourcentage d’échec, l’agence ne reçoit pas de commission et prend entièrement en charge les honoraires de l’avocat spécialisé en droits des passagers aériens.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com