Menu

Politique Publié

Maroc : Les déclarations de Mohamed Cheikh Biadillah irritent le PJD

Temps de lecture: 1'
Slimane El Omarani, vice-secrétaire général du PJD. / DR

Les ténors du PJD sont mécontents des déclarations faites la semaine dernière par Mohamed Cheikh Biadillah.
Candidat au poste de secrétaire général du PAM, il avait en effet fait le lien entre le PJD et les Frères musulmans, lors de deux sorties médiatiques. Une connexion qualifiée d’«arbitraire» par Slimane El Omrani.

Sur son compte Facebook, le numéro 2 de la Lampe a dénoncé une «volonté» de porter atteinte au PJD. «Nous ne perdrons pas d’effort et de temps en abordant cette fausse piste car l’opinion publique est au courant» de l’absence de liens entre la Lampe et les Frères musulmans, a-t-il écrit. Et d’affirmer que «c’est l’occasion de conseiller Biadillah en l’invitant à s’armer d’un discours de vérité pour critiquer le PJD au lieu de répéter des paroles périmées».

«Avec un tel discours et un tel ciblage du PJD, Biadillah consacre les erreurs de ceux qui l'ont précédé, et il doit s’inspirer de leurs fins politiques», conclut Slimane El Omrani.

Dans des sorties médiatiques la semaine dernière, l’ex-secrétaire général du Tracteur et candidat pour succéder à Hakim Benchamach, a affirmé que «le PAM veut éviter au Maroc le mal des Frères musulmans», répondant à une question relative au PJD. Et de souligner que «parler d’un rapprochement entre le PAM et le PJD est précoce».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com