Menu

Terrorisme Publié

Portugal : Un détenu marocain condamné pour terrorisme meurt en prison

Temps de lecture: 1'
Intérieur de la prison Monsanto, dans les environs de Lisbonne (Portugal) / Ph. Cofina Media

Détenu marocain au Portugal pour des faits de terrorisme, Abdeslam Tazi a été retrouvé mort dans le lit de sa cellule individuelle, jeudi matin, selon le service pénitentiaire de la prison hautement sécurisée de Monsanto, dans la périphérie de Lisbonne, où le détenu purgeait sa peine.

Selon l’agence de presse espagnole EFE, la dépouille de l’homme de 65 ans a été transférée à l’Institut national de médecine légiste pour une autopsie, qui déterminera les causes et les circonstances exactes du décès. Mais en attendant un rapport officiel, certains médias locaux avancent d’ores et déjà qu’il s’agirait d'un décès de causes naturelles.

Pour sa part, le Bureau des services pénitentiaires a ordonné l’ouverture d’une enquête interne, toujours selon EFE. Le détenu a été condamné en juillet 2019 par un tribunal à douze ans de prison ferme pour recrutement jihadiste, financement d’activités à des fins terroristes, falsification de documents et de cartes de crédit et usage de faux.

Le tribunal a estimé que le crime d’adhésion à une organisation terroriste internationale que le procureur portugais lui avait également attribué n’était pas prouvé, «bien qu’il y ait un lien entre l’accusé» et Daech. En effet, sa principale activité au Portugal était de recruter des citoyens marocains pour rejoindre le groupe terroriste, selon la même source.

Abdeslam Tazi était arrivé dans le pays en 2013 avec un faux passeport depuis la Guinée-Bissau. Il s’était présenté en tant que réfugié et avait obtenu l’asile. Il était accompagné de Hicham El Hanafi, qu’il avait recruté au Maroc et avec qui il vivait dans le quartier portugais d’Aveiro avant de voyager dans plusieurs pays européens.

Hicham Hanafi a été arrêté en France pour ses liens présumés avec la préparation de deux attaques terroristes, tandis que Tazi a été arrêté en Allemagne en 2016 pour fraude informatique et extradé vers le Portugal.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate